Othman El Firdaous pour la protection des biens culturels marocains contre le trafic illicite

by La Rédaction

Le Ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports , Othman El Firdaous , vient de signer un mémorandum d’entente ce jeudi 14 janvier après-midi avec la Secrétaire d’État Adjointe des États-Unis aux Affaires éducatives et culturelles, Marie Royce pour la protection des bien matériels et immatériels au Maroc. Coulisses.

« J’ai eu l’honneur de signer cet après-midi avec Mme la Secrétaire d’État Adjointe des États-Unis aux Affaires éducatives et culturelles, Marie Royce, un mémorandum d’entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite. Il s’agit du fruit d’un travail de longue haleine mené avec le concours du Ministère des Affaires Étrangères, qui prévoit des mesures procédurales pour lutter contre le trafic des objets archéologiques et ethnographiques du Maroc vers les États-Unis » annonce, sur les réseaux sociaux, le Ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports : Othman El Firdaous. Un accord, qui selon lui, est une étape primordiale « dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée » dans le milieu du marché de l’art. L’affaire du pillage du mois d’octobre a révélé que la coopération entre la France et le Maroc a permis au Royaume de récupérer 25 000 pièces du patrimoine archéologique national. « Si la protection du patrimoine matériel et immatériel passe par l’actualisation des législations nationales et le renforcement des institutions culturelles nationales, elle nécessite aussi l’implication de tous à travers de nouveaux mécanismes qui permettront au Ministère d’instruire ces demandes et d’apporter son assistance pour le montage des dossiers » précise le Ministre qui rappelle que le patrimoine immatériel, à ce jour, n’est pas pris en charge par la législation actuelle, et de ce fait n’est pas protégé. « Pour remédier à cette situation, un projet de loi relatif à la protection, la préservation et la valorisation du patrimoine culturel matériel et immatériel, a été élaboré par le Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports et il est actuellement engagé dans le processus d’adoption ». Le patrimoine immatériel est ici compris comme la somme des traditions orales (proverbes, contes, légendes, poèmes), des arts du spectacle (chants, danse, théâtre) des connaissances et des savoir-faire dans les domaines de la nature (la connaissance des plantes et des animaux, la médecine traditionnelle) et de l’artisanat (fabrication des vêtements, des bijoux, des instruments de musique), ainsi que toutes les pratiques sociales, les rituels et les festivals traditionnels (cérémonies rituelles, modes d’habitat, traditions culinaires, moussems).

Vous aimerez aussi