Les mystères de Lala Lallia: découverte d’une dune millénaire dans le désert marocain

by La Rédaction

Au cœur du désert marocain, une étude révolutionnaire a levé ce 4 mars le voile sur l’énigmatique dune étoile Lala Lallia («le mont sacré le plus élevé» en berbère), un phénomène géologique qui a entamé son impressionnante formation il y a 13 000 ans dans l’Erg Chebbi, une étendue désertique du sud-est du Maroc (l’un des deux grands ergs du Sahara, aussi connu sous le nom de « dunes de Merzouga »).

Cette récente publication dans la revue britannique Scientific Reports offre une plongée fascinante dans l’histoire et la constitution de cette structure dunaire, révélant les forces naturelles et les conditions climatiques qui ont présidé à sa naissance et à son évolution. La dune, qui s’élève majestueusement à 100 mètres de hauteur et s’étend sur 700 mètres de large, incarne un témoignage vivant des dynamiques éoliennes et des interactions environnementales qui se sont déroulées sur des millénaires.

Les scientifiques, dans leur quête pour décrypter les mystères de Lala Lallia, ont découvert que la base de cette dune a commencé à prendre forme dans un environnement probablement plus humide que l’actuel, où la végétation jouait un rôle stabilisateur. Cette phase initiale de formation a duré environ 4 000 ans, jusqu’à ce que la région connaisse un changement climatique, entraînant l’émergence de la structure dunaire telle que nous la connaissons aujourd’hui. Le travail minutieux de l’équipe de recherche, combinant des analyses de terrain et des techniques de datation par luminescence, a non seulement permis de tracer l’évolution de cette dune à travers les âges mais aussi de comprendre son mouvement lent vers l’ouest, alimenté par les vents dominants. Ces découvertes offrent un aperçu précieux sur les processus géologiques à l’œuvre et soulignent l’importance de tenir compte de ces phénomènes dynamiques dans la planification d’infrastructures dans des zones similaires.

Vous aimerez aussi