Cupra, le nouveau fer de lance du portefeuille de marques de CAC

by David Jérémie

Après Seat, qui a intégré le portefeuille de marques de la Centrale Automobile Chérifienne (CAC) courant avril 2021, c’est au tour de Cupra de venir renforcer les rangs de l’opérateur automobile marocain. Une marque pour laquelle son staff dirigeant nourrit de sérieuses ambitions de développement commerciales, notamment dans le segment du premium.

Ce n’est qu’une question de jours, mais CAC officialisera en grande pompe, via une soirée festive digne de ce nom le 2 février prochain, le lancement effectif de la marque Cupra dans le Royaume. Toutefois, en amorce de ce lancement local, Cupra Maroc avait pris soin en décembre dernier de convier quelques journalistes et autres influenceurs locaux spécialisés dans l’automobile à effectuer le déplacement dans le fief de la marque à Barcelone. De quoi leur permettre d’en apprendre beaucoup plus sur les nouvelles ambitions de Cupra en terre marocaine, mais surtout, de découvrir l’univers dans lequel gravite la marque, les valeurs qu’elle promeut sur le marché, notamment en matière de sportivité et de mobilité propre, le positionnement qu’elle affiche par rapport à la concurrence et la gamme de véhicules sur laquelle elle s’appuie pour tirer son épingle du jeu.  

En lançant la marque Cupra, Seat a clairement effectué une stratégie similaire à celle adoptée par certains concurrents; à titre d’exemple comme Citroën, Fiat ou Volvo qui, respectivement, ont lancé à un moment de leur histoire les marques DS Automobiles, Abarth, ou Polestar. Des marques totalement indépendantes qui permettent de cibler une clientèle en quête de différentiation avec des véhicules catalogués premium misant sur la sportivité. 

«Tout ce projet est né d’un rêve, celui d’un groupe de personnes qui recherchaient un moyen de séduire un nouveau groupe d’aficionados de l’automobile», a fait remarquer lors d’une conférence de presse dédiée exclusivement à la presse marocaine Cécilia Taieb. Et la Directrice de la communication globale de Cupra de poursuivre : «c’est une marque challenger et non conventionnelle qui mise sur un design sophistiqué, sur des performances contemporaines et qui allie émotion, électrification et sensations sportivespour inspirer une clientèle intéressée». Faut-il préciser que Cupra, qui a été lancé courant 2018, dispose désormais de son propre siège social dans la province barcelonaise, ainsi qu’une division spécifique attenante, consacrée à la construction de bolides engagés dans différents championnats internationaux en sports mécaniques. À cela, s’ajoute un réseau de points de vente dédiés dans les différents marchés du globe où la marque s’est implantée.

 

Malgré un contexte mondial délicat, compte tenu de la crise sanitaire liée à la Covid-19, de la crise économique qui en a découlé et qui a affecté de nombreux secteurs, dont celui de l’automobile, sans parler de la pénurie des semi-conducteurs, Cupra a tout de même maintenu un trend haussier. «Cette année, nous avons été agréablement surpris dans la mesure où nous sommes parvenus à doubler nos ventes par rapport à l’année dernière avec plus de 53 000 unités écoulées à fin novembre, portée notamment par le succès du Formentor», a ajouté Mme Taieb. 

Et de préciser : «contrairement à ce que l’on peut croire, notre marché de prédilection n’est absolument pas du tout l’Espagne. C’est en fait l’Allemagne, suivie de l’Angleterre, de l’Espagne et l’Italie. Nous sommes en train de globaliser notre marque. À titre d’exemple, nous avons ouvert récemment nos portes en Australie et nous sommes heureux et fiers d’être désormais présents au Maroc». 

L’occasion pour Adel Zerrouk durant cette conférence de presse de lever le voile sur les ambitions de Cupra dans le Royaume. Et le Directeur des marques Seat & Cupra au Maroc de poursuivre : «nous capitalisons pour l’instant sur la Cupra Formentor, animée par un 2,0 litres TDI de 150 chevaux, épaulé par une boîte DSG à sept rapports et équipé d’une transmission 4Drive. Un véhicule qui, vous vous en doutez, jouera la carte de la performance. Aussi, il sera doté d’une liste bien fournie s’agissant des équipements de confort et de sécurité. 

Son prix de lancement est fixé à 487 000 DH, assorti d’un avantage client de 62 000 DH pour les 100 premiers acquéreurs. Ajoutez-y l’univers de la marque, composé notamment d’une pléthore d’accessoires en tout genre, qui ne devraient pas passer inaperçus aux yeux de la clientèle». Si le patron de Cupra Maroc a pu satisfaire la curiosité des journalistes présents, et a fortiori celle de la clientèle intéressée par l’achat d’un Formentor, il s’est voulu plus explicite s’agissant de la feuille de route qu’il compte dérouler pour développer la marque à court terme dans le Royaume. «Outre Casablanca, Cupra Garage ouvrira successivement ses portes dans des villes stratégiques, notamment à Rabat, Marrakech, Tanger et, dans un futur proche, à Agadir. Quant au Service après-vente, il sera assuré sur l’ensemble du réseau de CAC», précise M. Zerrouk.

Et d’insister fortement : «avec ces cinq grandes villes, nous prévoyons de couvrir un peu plus de 70% du marché marocain. La clientèle reste bien évidemment au centre de nos préoccupations, aussi bien en matière de vente qu’en après-vente, deux piliers stratégiques pour lesquels nous déployons tous les moyens humains et matériels pour satisfaire ces mêmes clients». 

Et Adel Zerrouk d’indiquer : «pour ce qui est du positionnement de la marque, nous ne cherchons pas à attirer exclusivement des clients premium ; de même que nous ne nous plaçons pas comme étant une marque généraliste. L’idée, c’est de se placer quelque part à mi-chemin. Nous capitaliserons sur nos points forts et nos différences d’avec la concurrence. Nous entendons offrir à la clientèle la possibilité d’acheter un véhicule original qui propose de l’émotion, de la différenciation et de la sportivité. Nous visons la 4ème place du segment premium s’agissant des ventes de voitures neuves». 

Et pour accroître, sinon asseoir les ambitions commerciales de Cupra Maroc, d’autres modèles qui composent actuellement la gamme du constructeur espagnol de voitures sportives feront par la suite leur apparition. Outre le Formentor, la Leon et l’Ateca sont prévus au programme, et pas uniquement en diesel, sachant que ces modèles sont également disponibles en essence et en hybrides rechargeables, assortis de performances sportives de très belle facture.  

Sans compter que Cupra entend prouver que l’électrification et la sportivité vont de pair. Justement, on retrouve dans la gamme de l’opérateur ibérique la Born, une compacte 100% électrique, qui est en train de creuser son sillon sur les marchés internationaux. Sa venue est également programmée par la suite au Maroc. Faut-il souligner que le plan produit de Cupra est d’ailleurs ambitieux pour l’avenir, d’autant qu’il s’appuiera sur une palette de véhicules totalement électrifiés. Dans le détail, la Cupra Tavascan, le deuxième modèle inédit et entièrement électrique de la marque, ainsi que la Cupra Terramar, un SUV sport électrifié, arriveront sur le marché en 2024. S’ensuivra une citadine prévue courant 2025.

Vous aimerez aussi