Titouan Lamazou : L’artiste des mers

by La Rédaction

Navigateur, écrivain et artiste peintre, Titouan Lamazou est né à Casablanca, le 11 juillet 1955. Pour l’anecdote, il doit son prénom, référence à sa terre naissance, à la prononciation approximative de sa nourrice marocaine. Celle-ci aurait ainsi transformé « Titou », diminutif de son vrai prénom, Antoine, en « Titouane » (en référence à la ville du même nom), qui évoluera en Titouan. Aujourd’hui, ce surnom, devenu prénom, est prisé en France. Féru d’art et de peinture, il intègre à 17 ans l’Ecole Nationale des Beaux-Arts à Marseille, puis en Aix-en-Provence. Mais déçu par l’enseignement, trop « conventionnel » à son goût, il change de direction quelques mois plus tard. Direction la mer. Il s’embarque sur différents bateaux, à Marseille, aux Baléares, aux Canaries et, attiré par le monde de la course, il apprend à faire glisser les voiliers sur l’eau en compagnie d’Yvon Fauconnier, puis d’Eric Tabarly. En quelques années, il s’offre un joli palmarès dans la discipline, sans jamais cesser de dessiner et de peindre. Il a ainsi été sacré Champion du monde de course au large pour la période 1986-1990. Il finira par se consacrer exclusivement aux voyages et à l’art pictural en 1993. Défenseur inlassable des droits des femmes, il a été désigné « Artiste de l’Unesco pour la paix » en 2003 et a créé, en 2008, une association pour prolonger ce combat, Lysistrata. Véritable globe-trotter, Lamazou remplit durant ses voyages des carnets de croquis, de dessins et de notes, où il fait partager ses plus belles rencontres aux quatre coins du monde, avec le regard d’un ethnologue et le coeur d’un artiste.

Vous aimerez aussi