Hachem Tyal, psychiatre

by Abdelhak Najib

Quels sont les rapports des Marocains au sexe et à la sexualité?
Le sexe occupe une place centrale dans la vie des Marocains mais il est complètement dysfonctionnel, marqué par l’absence totale d’éducation sexuelle aussi bien à l’école que dans les familles et par le nombre d’interdits et de tabous qui l’entoure.
En effet, la relation qu’ont les parents en général dans l’accompagnement de leurs enfants dans leur éducation sexuelle se concentre exclusivement sur la mise en place des interdits sexuels. Il suffit de voir comment le désir féminin est combattu, au même titre que l’est d’ailleurs l’absence de désir chez le garçon. Jusqu’au jour d’aujourd’hui, une amourette d’une adolescente est combattue comme la peste par ses parents ,alors qu’un adolescent qui n’en a pas est source de très grandes inquiétudes chez ses parents.
Quand on rajoute à cela d’une part la notion de “hchouma” dans la sexualité qui n’est rien d’autre que l’institutionnalisation socialement déterminée de l’interdit avec tous les fantasmes qui en sont la conséquence, car jamais parlés. Quand on rajoute à cela également l’interdit administratif de la sexualité hors mariage, même consentie par les deux parties; dès lors on voit combien la sexualité va occuper une place centrale dans la vie des Marocains, jeunes et moins jeunes, avec tout ce qui dysfonctionne en son sein. Le harcèlement sexuel dont les filles font l’objet dans nos rues en est un des symptômes les plus parlants, de même que la pauvreté de la prise en compte de la sexualité féminine dans le couple.

le désir sexuel est une composante majeure de notre vie intérieure

 Peut-on parler de liberté sexuelle chez les Marocains?
Sur un plan personnel les Marocains, en règle générale et comme en témoigne le discours populaire, sont tout sauf libérés dans leur sexualité, compte tenu de tous les fantasmes et autres interdits qui entourent leur vie sexuelle. Sur un plan juridique la situation est pire encore. En effet, la loi marocaine ne reconnaît pas le droit de toute personne majeure d’entretenir des relations sexuelles, de choisir son orientation sexuelle et de disposer librement de son corps. La liberté sexuelle signifie que chacun est libre d’avoir les relations sexuelles de son choix, dès lors qu’il y a consentement mutuel. La loi marocaine ne donne pas cette liberté, au nom d’une certaine morale dans laquelle l’interprétation malvenue et politisée des textes sacrés n’est pas étrangère.
Les problèmes liés au sexe donnent corps à de graves problèmes psychologiques voire psychiatres, expliquez-nous le pourquoi du comment?
Parler de problèmes psychologiques ou psychiatriques grave, c’est peut-être beaucoup dire en la matière. Ce à quoi vous faites allusion, je pense, c’est la place qu’occupe la sexualité infantile dans le développement des problèmes psychiques de l’adulte. Sur ce volet, il y a beaucoup à dire. Ce qui est intéressant de savoir ici, c’est que la construction de notre personnalité se fait dans l’expérience de plusieurs stades de notre processus d’individualisation et dans la qualité de la métabolisation de ces stades de développement. En d’autres termes tout dépend, pour ce qui concerne la construction de notre équilibre psychique, de la manière avec laquelle nous avons pu dépasser ces stades surtout parmi eux, le stade de l’œdipe qui est au plus fort de son expression autour de 5 ans et qui constitue un moment majeur dans la construction de cet équilibre. Quand cette période de la vie de l’enfant se passe mal, on a toutes les chances de développer à l’âge adulte des troubles de la personnalité graves et moins graves, ainsi que de véritables maladies psychiatriques.

L’importance du sexe dans la réussite et la solidité d’un couple et d’un mariage?
Il est évident que la sexualité est un élément central dans la vie d’un couple. En effet, le désir sexuel est une composante majeure de notre vie intérieure et sa satisfaction est essentielle à notre équilibre. Pour y accéder il faut qu’il y ait couple et pour qu’il y ait couple il faut que le désir des deux composants du couple soit pleinement et surtout durablement satisfait. C’est dans cette satisfaction mutuelle, toujours renouvelée, que l’intimité dans le couple peut être entretenue. Quand on sait que cette intimité conjugale est le ciment du couple, on comprend pourquoi la sexualité est le pilier de l’équilibre du couple.Quels sont les rapports des Marocains au sexe et à la sexualité?
Le sexe occupe une place centrale dans la vie des Marocains mais il est complètement dysfonctionnel, marqué par l’absence totale d’éducation sexuelle aussi bien à l’école que dans les familles et par le nombre d’interdits et de tabous qui l’entoure.
En effet, la relation qu’ont les parents en général dans l’accompagnement de leurs enfants dans leur éducation sexuelle se concentre exclusivement sur la mise en place des interdits sexuels. Il suffit de voir comment le désir féminin est combattu, au même titre que l’est d’ailleurs l’absence de désir chez le garçon. Jusqu’au jour d’aujourd’hui, une amourette d’une adolescente est combattue comme la peste par ses parents ,alors qu’un adolescent qui n’en a pas est source de très grandes inquiétudes chez ses parents.
Quand on rajoute à cela d’une part la notion de “hchouma” dans la sexualité qui n’est rien d’autre que l’institutionnalisation socialement déterminée de l’interdit avec tous les fantasmes qui en sont la conséquence, car jamais parlés. Quand on rajoute à cela également l’interdit administratif de la sexualité hors mariage, même consentie par les deux parties; dès lors on voit combien la sexualité va occuper une place centrale dans la vie des Marocains, jeunes et moins jeunes, avec tout ce qui dysfonctionne en son sein. Le harcèlement sexuel dont les filles font l’objet dans nos rues en est un des symptômes les plus parlants, de même que la pauvreté de la prise en compte de la sexualité féminine dans le couple.

 Peut-on parler de liberté sexuelle chez les Marocains?
Sur un plan personnel les Marocains, en règle générale et comme en témoigne le discours populaire, sont tout sauf libérés dans leur sexualité, compte tenu de tous les fantasmes et autres interdits qui entourent leur vie sexuelle. Sur un plan juridique la situation est pire encore. En effet, la loi marocaine ne reconnaît pas le droit de toute personne majeure d’entretenir des relations sexuelles, de choisir son orientation sexuelle et de disposer librement de son corps. La liberté sexuelle signifie que chacun est libre d’avoir les relations sexuelles de son choix, dès lors qu’il y a consentement mutuel. La loi marocaine ne donne pas cette liberté, au nom d’une certaine morale dans laquelle l’interprétation malvenue et politisée des textes sacrés n’est pas étrangère.
Les problèmes liés au sexe donnent corps à de graves problèmes psychologiques voire psychiatres, expliquez-nous le pourquoi du comment?
Parler de problèmes psychologiques ou psychiatriques grave, c’est peut-être beaucoup dire en la matière. Ce à quoi vous faites allusion, je pense, c’est la place qu’occupe la sexualité infantile dans le développement des problèmes psychiques de l’adulte. Sur ce volet, il y a beaucoup à dire. Ce qui est intéressant de savoir ici, c’est que la construction de notre personnalité se fait dans l’expérience de plusieurs stades de notre processus d’individualisation et dans la qualité de la métabolisation de ces stades de développement. En d’autres termes tout dépend, pour ce qui concerne la construction de notre équilibre psychique, de la manière avec laquelle nous avons pu dépasser ces stades surtout parmi eux, le stade de l’œdipe qui est au plus fort de son expression autour de 5 ans et qui constitue un moment majeur dans la construction de cet équilibre. Quand cette période de la vie de l’enfant se passe mal, on a toutes les chances de développer à l’âge adulte des troubles de la personnalité graves et moins graves, ainsi que de véritables maladies psychiatriques.

L’importance du sexe dans la réussite et la solidité d’un couple et d’un mariage?
Il est évident que la sexualité est un élément central dans la vie d’un couple. En effet, le désir sexuel est une composante majeure de notre vie intérieure et sa satisfaction est essentielle à notre équilibre. Pour y accéder il faut qu’il y ait couple et pour qu’il y ait couple il faut que le désir des deux composants du couple soit pleinement et surtout durablement satisfait. C’est dans cette satisfaction mutuelle, toujours renouvelée, que l’intimité dans le couple peut être entretenue. Quand on sait que cette intimité conjugale est le ciment du couple, on comprend pourquoi la sexualité est le pilier de l’équilibre du couple.

Sexe & religion? 

La religion s’intéresse de près à nos pratiques sexuelles interdisant certaines d’entre elles, en s’appuyant sur la culpabilisation de toute pratique qu’elle censure. La sexualité est cadrée dans les trois monothéismes introduisant dès lors Dieu dans ce qu’il y a de plus intime entre deux êtres, à savoir le rapport sexuel. La présence de cette entité tierce a toujours des retombées néfastes sur la vie sexuelle, car culpabilité et sexualité ne font pas bon ménage. D’ailleurs, plusieurs études sur ce sujet ont montré que moins on est dans la religion, plus notre vie sexuelle est épanouie et vice– versa et ce, quelle que soit notre religion.

Sexe & Èquilibre personnel? 

Il est évident, que la satisfaction sexuelle occupe une place importante dans l’équilibre de l’humain. Dès lors, les frustrations liées à celle-ci vont générer un déséquilibre dans la vie de l’individu pouvant induire des symptômes de mal-être psychologique comme de l’irritabilité ou des troubles psychosomatiques ou encore des difficultés relationnelles pouvant compromettre, parfois gravement, l’équilibre personnel de celui-ci.

sexe & argent? 

Il y a un rapport certain aussi bien dans le réel que dans le fantasme. Dans le réel, l’argent facilite la relation en donnant plus de possibilités de partage, plus de confort dans le quotidien facilitant ainsi la satisfaction de nos désirs non sexuels, mais aussi sexuels. Dans le fantasme, l’argent est l’un des meilleurs représentants de la puissance d’un individu. A ce titre, il fait beaucoup fantasmer et donne une place particulière à celui qui le possède dans l’imaginaire de celui qui ne le possède pas. C’est pourquoi un homme riche va être beaucoup plus l’objet du désir des femmes qu’un homme commun, et dans le lit il satisfera sexuellement bien plus ses partenaires, surtout celles parmi elles, qui sont dans cette représentation de la relation.

[thb_gap height=”20″]

Vous aimerez aussi