Monia Rizkalla : Notes d’une virtuose

by La Rédaction

Passionnée de musique, Monia Rizkallah vit entre l’Allemagne, pays où elle exerce sa passion, la France son pays de naissance et le Maroc son pays d’origine. Elle fait la fierté de sa famille et d’un pays qui voit en elle la réussite méritée d’une acharnée du travail.  Par Nadia JACQUOT

   

Elle n’est pas n’importe quelle violoniste. Elle excelle dans ce domaine. C’est une virtuose du violon. Unanimement, ses pairs reconnaissent son talent. Elle a fait le tour du monde accompagnée de son instrument de prédilection où elle a donné de nombreux concerts : aux Etats-Unis, à Taiwan, en Italie, en Espagne, en Allemagne, et même au Maroc, pays de ses origines. Elle n’est pas arrivée à ce niveau par enchantement. Monia est une bosseuse. Elle a travaillé dur pour en arriver où elle en est. Elle a franchi les étapes grâce au fruit de son labeur bien mérité. Très jeune, elle a intégré le Conservatoire de Bordeaux, puis celui de Paris. Trois ans plus tard, c’est à l’Ecole Normale de Musique de la capitale française qu’elle se forme en classe de violon solo. Elle cumule les diplômes et les récompenses, et pas les moindres: la Bourse Lavoisier des Affaires étrangères, le Concours de la FNAPEC ou la Bourse de la vocation Marcel Bleunstein Blanchet.
L’Académie Mozart de Varsovie puis l’Opéra de Berlin, c’est en Allemagne qu’elle se professionnalise et qu’elle occupe le poste de 1er Chef d’attaque. C’est une reconnaissance importante et un rêve qui se réalise pour elle. Elle a fait de sa passion son métier. Elle enchante les mélomanes par la précision des notes et la qualité des mélodies. Un début de carrière qui s’annonce plus que prometteur pour cette virtuose du violon. Avec son charme et son talent, on n’a pas fini d’entendre parler de Monia Rizkallah.

Vous aimerez aussi