Véhicule électrique. L’EX30 prochainement dans les showrooms de Volvo Maroc

by La Rédaction

Avec le nouvel EX30, Volvo fait une incursion remarquée dans le segment B, plus exactement celui des SUV urbains, un segment dynamique et en forte croissance. De quoi permettre aux aficionados de la marque d’accéder à un modèle Volvo estampillé premium, et à travers lui, à une solution de mobilité de plus en plus en vogue, à savoir le tout électrique. Justement, la commercialisation du Volvo EX30 dans le Royaume s’effectuera sous peu.

Poursuivre son engagement en faveur de la baisse de l’empreinte carbone, c’est précisément la stratégie ambitieuse que suit actuellement Volvo en matière d’électrification. En témoigne la totalité des modèles de la marque qui, à l’horizon 2030, seront 100% électriques. Justement, le constructeur suédois s’est déjà mis à l’ouvrage. Il n’y a qu’à voir son offre actuelle de modèles totalement électriques qui est en train de s’étoffer au fil du temps. En plus du crossover C40 Recharge, trois SUV sont aussi disponibles, à savoir l’EX40 Recharge, l’EX90 qui dispose de sept places, et l’EX30, le plus petit modèle électrique jamais conçu par Volvo. Il faut dire que ce dernier entend tirer son épingle du jeu dans le segment des petits SUV urbains à mobilité propre.  

Il y a fort à parier que certains d’entre vous ont dû l’apercevoir dans Royaume. En attendant que débute sa commercialisation d’ici fin avril, début mai, l’EX30 s’offre régulièrement des bains de foule. En effet, Volvo Maroc, qui dispose de quatre exemplaires de l’engin, en a profité pour lui faire arpenter régulièrement l’asphalte marocain, plus particulièrement celui des villes de Casablanca, Rabat, Kénitra, Tanger, Fès, Meknès, Marrakech et Agadir où l’importateur de la marque dispose, dans chacune d’elles, d’un showroom. De quoi permettre à l’EX30 de se faire admirer sous toutes ses coutures et surtout de permettre à la clientèle de l’essayer.

Comme tous véhicules estampillés Volvo, l’EX30 reprend les derniers canons stylistiques de la marque, à l’image de la face avant qui étrenne la fameuse signature lumineuse de type «marteau de Thor». Sans compter que le capot bas, les accents noirs laqués (bandeau central sur le hayon arrière, toit, contour des vitres latérales, grille inférieure de la calandre), les bas de caisse sculptés et les jolies jantes de 18 pouces (jusqu’à 20 pouces) apportent du caractère et du dynamisme à l’ensemble.

Tout comme l’extérieur, le style intérieur de l’EX30 est typiquement scandinave avec un dessin assez épuré, fait de matériaux renouvelables, qualitatifs au toucher et surtout bien assemblés. Dans le détail, les sièges ont été façonnés afin d’apporter à la fois confort, sécurité et ergonomie, précise-t-on au sein du bureau de design de la marque. S’il y en a un qui ne passe vraiment pas inaperçu, c’est le grand écran diagonal de 12,3 pouces situé sur la console centrale qui englobe une grande partie des informations et autres fonctionnalités de la voiture. Navigation, médias, téléphone sont utilisables sur ce grand écran, qui partage la vedette avec les nombreux rangements intelligents. Ajoutez-y le toit panoramique fixe qui apporte une grande sensation d’espace à tous les occupants. 

Qui dit Volvo dit forcément technologies de pointe. Sur ce chapitre, la marque suédoise ne déroge pas à la règle. Il n’y a qu’à les recenser pour s’en convaincre selon les versions proposées : large éventail de radars et de capteurs qui surveillent ce qui se passe autour de la voiture, caméra 360, système de détection dans l’habitacle qui permet de surveiller la vigilance du conducteur et qui l’avertit en cas de perte d’attention. Sans compter que l’EX30 est équipé d’une assistance à l’anticipation et à l’atténuation des collisions avec action sur le freinage et sur la direction. Il est à même de freiner jusqu’à l’arrêt en toute sécurité selon la compréhension de l’état du conducteur…
Sans compter les béquilles sécuritaires habituelles au rang desquelles le régulateur de vitesse adaptatif, le système de surveillance des angles morts, l’alerte de trafic en marche arrière, l’alerte de vigilance du conducteur (Driver Alert Control) ou encore de l’aide active au maintien dans la voie, l’assistance au stationnement «Park Pilot Assist», le freinage régénératif…

Quid de la chaîne cinématique de l’engin ? Le Volvo EX30 reçoit plusieurs motorisations électriques. Disponible en versions deux roues motrices «Single» et «Single Extended Range» ou avec une version «Twin Performance», assortie d’une transmission intégrale semi-permanente, l’EX30 se targue d’assurer une expérience de conduite électrique à la fois souple, et performante, dixit le staff de Volvo. 

Techniquement, la version «Single» est propulsée par un moteur synchrone à aimant permanent pour les roues arrière, alimenté par une batterie de 51 kWh, pour une autonomie jusqu’à 344 kilomètres et une puissance de 272 chevaux. Ce même bloc électrique disponible en version «Extended Range», avec une batterie de 69 kWh offrant jusqu’à 476 kilomètres d’autonomie. La version «Twin Performance» quant à elle associe deux moteurs et quatre roues motrices. Elle est propulsée par un moteur sur l’essieu arrière, secondé par un moteur sur l’essieu avant. De quoi disposer d’une puissance combinée de 428 chevaux, assortis d’une autonomie permise par la batterie de 69 kWh permettant de parcourir jusqu’à 450 kilomètres. 

À noter, que ce petit SUV électrique est équipé d’un chargeur 11 kW (batterie de 51 kWh) ou de 22 kW (batterie de 69 kWh). Ces deux chargeurs permettent de brancher le véhicule sur du courant alternatif, comme dans une habitation, ou du courant continu, comme sur les bornes de recharge. Côté performance de charge, il est possible d’aller jusqu’à 155 kW (batterie de 69 kWh) ou 135 kW (batterie de 51 kWh). Ainsi, la batterie peut être rechargée de 10 à 80% environ en 26 à 28 minutes selon la batterie, soit le temps d’une pause en cours de trajet. Faut-il souligner que la version d’entrée de gamme de 272 chevaux débute à partir de 460 000 DH. 

Vous aimerez aussi