Ferrari 296 GTB : elle raffole du bitume

by David Jérémie

Ferrari a dévoilé récemment une nouvelle sportive baptisée 296 GTB (pour Gran Turismo Berlinetta). L’engin étrenne une nouvelle motorisation, en l’occurrence un V6, qui vient étoffer la gamme habituelle des huit et douze-cylindres de la gamme Ferrari. Pour autant, il dispose de sérieux atouts dans sa manche pour faire parler la poudre sur l’asphalte.  

Il s’agit plus exactement d’un V6 3,0 litres bi-turbo de 2992 cm3, ouvert à 120° et placé en position centrale arrière. Il développe la bagatelle de 663 chevaux et est accouplé à un moteur électrique de 167 chevaux pour une puissance cumulée de 830 chevaux et 740 Nm de couple. L’ensemble est associé à une boite de vitesses DCT à huit rapports. Pour la première fois, Ferrari propose une architecture hybride rechargeable dans laquelle le moteur thermique est combiné à un moteur électrique qui dérive de la Formule 1.

En matière de performances, la firme au cheval cabré annonce un 0 à 100 km/h abattu en seulement 2,9 secondes. Ajoutez-y un 0 à 200 km/h en 7,3 secondes et une vitesse maximale de 330 km/h. Une livrée spéciale inspirée de la 250 Le Mans sera aussi disponible exclusivement pour ceux qui optent pour la version Assetto Fiorano.

A noter, que le design de l’engin est un peu un mélange des F8 Tributo et SF90 Stradale. Le cockpit respire pleinement l’ambiance sportive, le conducteur héritant d’affichages entièrement numériques. Un bolide dont la grille tarifaire débute à partir de 269 000 euros. Comptez 302 000 euros pour la version Assetto Fiorano. 

Vous aimerez aussi