Younes Duret : le polymorphe

by Abdelhak Najib

Ingénieur en design industriel diplômé avec les félicitations du jury de la prestigieuse ENSCI-Les Ateliers de Paris, Younes Duret est un designer marocain maîtrisant les aspects du design dans leur globalité (produit, graphisme, architecture intérieure…) et les contraintes industrielles liées à la production en série.

Dès le début de sa carrière, le travail de création de Younes Duret s’est orienté vers un concept innovant d’interculturalité dont il est lui-même en quelque sorte le “produit”. Portant depuis toujours un double regard sur son époque à la lumière des valeurs qu’il s’est forgées en confrontant celles de ses deux pays d’origine avec la réalité du monde et son expérience de la vie, il envisage le design comme une recherche fondée sur l’apprentissage par l’autre et l’ailleurs. A travers cette démarche, il cherche aussi à définir une nouvelle esthétique du monde arabe. S’insurgeant non sans humour contre tout ce qui est figé, sa méthodologie est faite d’observations des codes du quotidien et de remises en question des évidences qu’il réinterprète pour offrir une nouvelle lecture de la réalité.

C’est donc nourri de cet équilibre dans la différence, qu’il signe depuis 2006 avec sa sœur Mia des projets créatifs et intérieurs dont la pertinence et l’impertinence sont plébiscitées par tous. Révélés à l’international avec la bibliothèque Zelli, ses territoires d’expression recouvrent aujourd’hui des secteurs aussi distincts que variés, de l’industrie agroalimentaire (Bodor), sidérurgique (Mafoder) ou solaire (Toiture Solaire) à l’hôtellerie de luxe (Grace Hôtel Marrakech), de l’artisanat (revalorisation de la damasquinerie pour la Ville de Meknès) à l’art contemporain (The Chamooo Theory), autour de projets d’aménagement d’espace (Azar, Sergio Rossi, Fine Lalla ?), de graphisme (NessRadio, Design Maroc), de collaboration avec des artistes (Komy) ou de jeunes entreprises d’édition de mobilier (Souk’na)…

Acquise au fil des années, cette expérience développée autour d’un langage novateur l’implique désormais dans des projets de plus en plus participatifs, tant au niveau national qu’international, notamment dans les pays arabes où il est un intervenant de choix au centre des conférences et manifestations axées sur le design et la création (Abu Dhabi Art Fair, Tasmeem Lab Doha, TEDx Rabat, Nuqat DXB Dubaï…). En somme, questionner l’esthétique arabe au XXIe siècle, coupler les latitudes et les cultures, définir un style qui fait la synthèse entre Orient et Occident sont, pour ce trublion du design, une grammaire de tous les jours.

 

           

Vous aimerez aussi