Vincent Cassel et ses propos chocs sur la masculinité

by La Rédaction

Le 24 février sortira sur Apple TV+ la mini-série franco-britannique Liaison dans laquelle Eva Green et Vincent Cassel tiennent les rôles principaux. C’est à cette occasion que ce dernier a accordé vendredi dernier une interview au quotidien britannique The Guardian. Dans celle-ci, il aborde plusieurs sujets sur sa vie personnelle, mais également sur ses opinions vis-à-vis du Brexit, la série à venir ou encore la masculinité. Et sur ce sujet, l’acteur de 56 ans a tenu des propos qui ont largement fait réagir sur les réseaux sociaux.

«Si les hommes deviennent trop vulnérables et trop féminins, je pense qu’il va y avoir un problème. Il est presque honteux d’être un homme de nos jours», a-t-il en effet estimé.

Et de poursuivre : «Regardez ce qui se passe. Instagram et TikTok regorgent de personnes donnant des images fausses. Les hommes devraient être comme ci. Les femmes devraient être comme ça. Vous voyez ? C’est un fantasme total de ce que devrait être la sexualité. Et on a tendance à oublier de quoi il s’agit vraiment. Il s’agit d’être soi-même».

Par la suite, il enchaîna sur l’influenceur masculiniste Andrew Tate, placé en détention en Roumanie dans le cadre d’une affaire de proxénétisme: “Il dit beaucoup de choses qui sonnent vraiment problématiques, surtout quand on voit d’où il vient, mais au milieu de tout ça, il dit des choses qui sont réellement intéressantes, parce qu’il veut défendre la masculinité.”

Ne cautionne-t-il pas de la sorte la misogynie avec ces propos? “J’espère ne pas être misogyne”, conclut fort heureusement Vincent Cassel. “Je suis entouré par des femmes du matin au soir, parce que j’ai trois filles, une femme, une ex-femme et une mère.”

Vous aimerez aussi