L’art de la couleur : Derrick Ofosu Boateng et la Mosaïque Marocaine

by La Rédaction

Du 11 juin au 13 juillet 2024, la galerie d’art L’Atelier 21 à Casablanca accueillera pour la première fois une exposition individuelle de l’artiste-photographe ghanéen Derrick Ofosu Boateng, intitulée « Mosaïque Marocaine : Un Voyage dans le Hueism ». Le vernissage de l’exposition aura lieu le mardi 11 juin à partir de 19 heures.

Cette exposition est le fruit d’une résidence artistique au Maroc, où Boateng a rencontré des musiciens Gnaoua à Essaouira et à Casablanca. Reconnu pour son approche novatrice du « Hueism », une forme d’art axée sur la thérapie par la couleur et la poésie visuelle, Boateng utilise un iPhone pour capturer ses images, qu’il retouche numériquement pour obtenir des photographies vibrantes et énergiques. Son travail reflète une nouvelle génération d’artistes africains qui portent un regard fier et décomplexé sur leur continent.

L’écrivain Olivier Rachet décrit dans le catalogue de l’exposition que, dans cette nouvelle série, Boateng s’est rendu à Essaouira pour photographier des musiciens Gnaoua, descendants d’esclaves dont la musique confrérique dédiée aux ancêtres et aux djinns rappelle les proverbes akan de la culture de l’artiste. Rachet ajoute que la photographie de Boateng séduit par sa fraîcheur ludique et ses analogies inattendues, tissant des liens entre des éléments apparemment incongrus, comme une pastèque et un tarbouche, ou des sacs d’oranges et des ballons de football.

À seulement 26 ans, Derrick Ofosu Boateng est déjà considéré comme l’un des photographes les plus prometteurs et créatifs du continent africain. Son travail est marqué par un mélange d’humour et de féerie, offrant une perspective unique sur le monde.

Vous aimerez aussi