Autisto : Une collaboration maroco-française dans le nouveau film poignant de Jérôme Cohen-Olivar

by La Rédaction

Le cinéaste et scénariste reconnu, Jérôme Cohen-Olivar, attire de nouveau l’attention avec son dernier projet, « Autisto », annoncé comme le film le plus personnel de sa carrière. Ce récit poignant, qui explore le quotidien d’une mère confrontée à l’autisme sévère de son fils adolescent, promet de toucher un large public.

« Autisto » plonge le spectateur dans les luttes quotidiennes de cette mère qui refuse d’accepter la réalité de la condition de son fils et se bat pour son intégration sociale. Cependant, une rencontre fortuite entre l’adolescent et un gardien de cimetière déclenche une série d’événements qui transformeront leurs vies. Ce film vise à susciter réflexion et empathie, en mettant en lumière les défis auxquels sont confrontées les familles touchées par l’autisme, un sujet encore peu représenté dans le cinéma marocain, selon Cohen-Olivar.

La production de « Autisto » démarrera en juin, sous la houlette de Cohen-Olivar et de ses co-producteurs Zhor Fassi-Fihri, connue pour son travail sur « The Moderator », et Amine Bensouda d’Olivar Films. Ce projet marque un moment significatif dans la carrière du réalisateur, qui met à profit son art et ses expériences personnelles pour raconter cette histoire.

Né en 1964, Cohen-Olivar est un réalisateur franco-marocain qui a passé une grande partie de son enfance au Maroc, où il a commencé à réaliser des films en super 8mm. Après un déménagement à Los Angeles, son court-métrage « Susan Susan », traitant de l’immigration clandestine aux États-Unis, a été acquis par Disney pour environ 300 000 dollars. Son œuvre « The Midnight Orchestra », comédie sur la quête d’un homme pour ressusciter l’orchestre de son père au Maroc, a également reçu des éloges, remportant notamment le Prix du Jury Œcuménique au Festival du Monde de Montréal en 2015.

Vous aimerez aussi