Genève 2024 : Des enchères de Printemps dominées par Patek Philippe

by La Rédaction

Cette semaine écoulée à Genève, la saison des enchères de printemps a commencé avec éclat, dissipant les craintes d’un marché en déclin. Les maisons de ventes aux enchères telles que Philips, Christie’s, Sotheby’s et Antiquorum ont annoncé des résultats impressionnants, avec Patek Philippe à l’avant-scène.

La communauté des collectionneurs de montres s’est rassemblée en force, avec des événements majeurs tels que Only Watch, où Patek Philippe a brillé particulièrement. L’enchère caritative a vu une pièce unique de la marque, équipée de fonctions sophistiquées comme la Petite et Grande Sonnerie, atteindre 17,3 millions de dollars. D’autres modèles de la marque ont également fait sensation, notamment une montre de poche worldtimer en émail cloisonné or rose de 1943 vendue pour 3,36 millions de dollars chez Antiquorum.

Chez Christie’s, la collection de montres de Michael Schumacher a capté l’attention, notamment avec des montres de marques prestigieuses telles que F. P. Journe et Audemars Piguet, rapportant au total 4,4 millions de dollars malgré un retard dû à une cyberattaque.

Phillips a également réalisé de belles performances, avec des ventes totales dépassant les 39,5 millions de francs suisses. Une Patek Philippe worldtimer Ref. 2523/1 en or jaune s’est particulièrement distinguée, vendue pour 1,87 million de dollars.

Sotheby’s a conclu la semaine avec des enchères qui ont inclus une montre prototype de Richard Mille et une rare Patek Philippe vendue par Tiffany & Co., chacune se vendant pour des sommes supérieures à un million de dollars.

Cette florissante édition des enchères de printemps démontre la robustesse du marché de l’horlogerie de luxe, avec Genève qui continue de servir de baromètre pour les tendances du marché global. Ces enchères, en parallèle avec l’événement Watches and Wonders, illustrent la dynamique et le prestige continus des montres haut de gamme.

Vous aimerez aussi