Mercedes Classe E :  Entre tradition et modernité

by David Jérémie

Mercedes-Benz a récemment levé le voile sur la nouvelle génération de la Classe E, la sixième du nom. Outre son design remodelé, la grande routière de la firme à l’étoile mise aussi sur son habitacle plus innovant et met le paquet sur sa palette d’équipements technologiques.

Trente ans après sa sortie, et malgré des chiffres de vente en baisse dans son segment, la nouvelle Classe E fait honneur à ses devancières, apportant son lot d’innovations et de technologies. Esthétiquement, ce modèle capitalise sur de nouveaux codes stylistiques, à l’image de sa signature lumineuse inédite à l’avant. La calandre hérite d’inserts noir brillant qui ne sont pas sans rappeler ceux des modèles électriques de la gamme EQ de Mercedes. A l’arrière, elle reçoit des feux à LED en deux parties avec, en prime, une signature lumineuse en forme d’étoile plutôt originale.

Compte tenu de ses mensurations appréciables (4,95 m de long, 1,88 m de large et 1,47 m de haut, soit sensiblement plus que la version précédente), la nouvelle Mercedes Classe E accueille confortablement les occupants. Pour ce qui est du mobilier intérieur, de multiples composants sont fabriqués en partie à partir de matériaux recyclés et renouvelables. Au rayon des équipements de confort, la nouvelle Classe E est annoncée comme étant plus interactive que jamais.

Elle se dote du système d’info-divertissement MBUX de dernière génération avec capacité d’interaction 5G. Plusieurs applications disponibles sur l’écran central comme le réseau social «TikTok», le jeu «Angry Birds», l’application de collaboration «Webex» et l’application bureautique «Zoom», ainsi que le navigateur «Vivaldi» sont disponibles d’office.

Même une caméra vidéo, à même d’effectuer des selfies est également disponible sur le haut de la planche de bord. Sans compter que grâce à l’intégration d’une intelligence artificielle (IA), Mercedes-Benz a travaillé à ce que la voiture puisse mémoriser les systèmes de confort utilisés de manière répétée par les conducteurs. Une innovation qui porte chez Mercedes-Benz le nom de «routine».

Par ailleurs, les systèmes d’aide à la conduite ne manquent pas : «attention assist, assistant de freinage actif, assistant de franchissement de ligne actif, Pack de stationnement avec caméra de recul, assistant de limitation de vitesse…Plusieurs motorisations au choix viennent animer la nouvelle Classe E.

À son lancement dans quelques mois, la nouvelle Classe E aura droit à quatre motorisations, à savoir celle de la E 200 (essence) qui délivre 204 chevaux. Une variante diesel de 197 chevaux (disponible en deux et en quatre roues motrices) viendra animer la E 220d. Associées à une micro-hybridation de 48 V, ces deux motorisations offriront un boost de puissance lors des relances.Deux autres motorisations profiteront d’une petite électrification avec alternodémarreur (de 15 à 17 kW et 205 Nm de couple) dont la E 300e (essence) de 313 chevaux, qui affiche une autonomie de 118 km en électrique. A moins d’opter pour la E 400e (essence) qui dispose d’une puissance de 381 chevaux, en plus d’une autonomie de 111 km en tout électrique. À noter que d’autres versions hybrides rechargeables sur base de motorisations diesel suivront. Reste à découvrir les tarifs de cette nouvelle Mercedes Classe E qui seront révélés à l’international le 4 juillet prochain.

Vous aimerez aussi