Youssef El Kahfai : L’équilibre et le rendu indéfini par la transparence

by La Rédaction

Le long cheminement créatif d’un artiste lui permet parfois d’explorer une multitude d’univers tactiles. Peinture, encre, fusain, eau forte, papier, toile, plaque de fer, cartons, bois… autant de matières et d’expériences qui interrogent différentes techniques, et soulèvent autant de problématiques, souvent douloureuses dans leur résolution, mais o combien savoureuses dans leur réalisation. Par Hajar Moussalit El Alaoui

Youssef El Kahfai le sait, lui qui, durant plus d’une trentaine d’années, a parcouru les possibles artistiques, enfantant une œuvre singulière. Puissantes dans leur composition, leurs jeux chromatiques et leurs éclats de lumière, ses créations sont complexes de par la superposition dans le même travail, de deux démarches esthétiques opposées mais simultanées: la composition du sujet et sa décomposition.
Vaste écho sensoriel de son univers, l’œuvre de Youssef El Kahfai se veut hétéroclite au niveau des supports. On peut contempler aussi bien des peintures sur toile ou sur papier fait main, que des estampes. Bien qu’il expérimente des médiums diversifiés, l’artiste s’est laissé surprendre, ces deux dernières années, par un continuel va et vient entre deux médiums, la peinture et l’estampe, certes techniquement opposés mais complémentaires dans le fond. Les deux médiums illustrent un rendu esthétique, toujours fidèle aux éléments inhérents à l’approche artistique de Youssef El Kahfai: l’équilibre et le rendu indéfini par la transparence. Il est vrai que chaque technique exige des démarches rigoureuses spécifiques, ce qui n’empêche pas l’artiste de se confectionner un vaste espace de liberté quant au choix de son sujet lorsqu’il aborde les estampes. Il se distancie des sujets de la peinture afin d’éviter une vaine redondance et afin d’apporter à l’œuvre en général, un renouveau dans sa démarche créative.
Faire évoluer le sujet et le thème est pour chaque artiste, une aventure qui est loin d’être aisée. En ce qui concerne El Kahfay, il a choisi pour son aventure un voyage qui lui plait et où il s’attarde le temps qu’il faut. Un voyage continu entre la peinture et l’estampe. Une aventure que l’artiste a trouvée essentielle, non seulement pour découvrir des horizons artistiques nouveaux, mais surtout pour faire cultiver le thème imminent dans son travail en peinture: l’état méditatif. L’attrait du peintre pour représenter des états de personnages a fait en sorte que ces derniers ne soient que des prétextes formels, des réceptacles lui permettant de représenter l’intangible et l’éthérique. Youssef El Kahfai cherche constamment à faire évoluer son œuvre de telle sorte à ce que cet état méditatif recherché soit de plus en plus saisissable et accessible au contemplateur.

 [thb_gap height= »20″]

Vous aimerez aussi