Vidéo-Covid-19 : Confinés, mais heureux de l’être au Maroc !    

by La Rédaction

De nombreux étrangers bloqués dans le Royaume depuis la fermeture des frontières en raison de la pandémie de Covid-19, notamment les utilisateurs de camping-cars, en ont profité via les réseaux sociaux pour relayer leurs conditions de vie durant cette période troublée. Ils ont remercié les autorités marocaines, mais aussi les Marocains pour leur accueil, leur disponibilité et surtout leur générosité.

C’est ce que décrit dans une sorte de journal de bord filmé ce youtubeur croate qui narre ses conditions de vie dans un centre d’isolement du côté de Tanger où il se retrouve avec de nombreux autres utilisateurs de camping-cars. Dans le détail, lui et sa famille d’environ cinq personnes explorent le monde à plein temps depuis 2008 via leur camping-car. Leur récent périple les a menés dans le Royaume, mais au regard des dispositions prudentielles qui ont été prises par les autorités pour protéger l’ensemble des âmes vivant sur le territoire contre le coronavirus, lui et ses proches ont été cantonnés, comme de nombreux autres utilisateurs de caravanes, dans un camp d’isolement momentané sur un parking à Tanger, en attendant de pouvoir quitter (quand cela sera autorisé) le Royaume, via un ferry censé les mener en Europe.


«C’est formidable ! Je suis reconnaissant envers le gouvernement marocain pour toutes les mesures de sécurité et de cohabitation durable mises en place pour nous aider», 
précise-t-il à la caméraEt d’ajouter : «nous avons pu bénéficier d’eau, de salles de bains et de sanitaires pour hommes et femmes dans des préfabriqués dédiés. À l’image, on aperçoit des containers faisant office de boulangerie ou de supérette avec des produits de première nécessité, des légumes, de l’eau, du lait.

Par ailleurs, il souligne aussi l’aspect sécuritaire du site : «les Forces auxiliaires contrôlent systématiquement l’entrée et la sortie du parking. Sachez que la raison principale pour laquelle les gens sortent, c’est surtout pour retirer de l’argent via un guichet bancaire, car nous ne pouvons pas le faire au niveau du camp».

Et en cas de contamination éventuelle ? Les autorités ont alloué à ce camp un véhicule de pompier et une ambulance le cas échéant. Et l’homme d’ajouter : «je préfère bien sûr rentrer chez moi, ce qui permettrait d’alléger le système de santé marocain en cas de contamination de ma part, et le laisser prendre soin de ses citoyens en priorité».

Vous aimerez aussi