Une nouvelle renaissance culturelle à Fès : Le Musée des Arts de l’Islam Al Batha

by La Rédaction

Installé dans le majestueux palais du XIXe siècle de Fès, le Musée Al Batha des Arts de l’Islam s’apprête à rouvrir ses portes après quatre années de rénovation minutieuse. Ce site emblématique, le plus ancien musée du Maroc (1915) et le plus vaste avec ses 7320 m², renaît grâce à la Fondation Nationale des Musées (FNM).

Cette réouverture prévue pour fin juin marquera une double transformation : non seulement le musée devient un centre dédié aux Arts de l’Islam, mais le palais, autrefois résidence estivale et lieu de réception, a été restauré avec une précision remarquable.

Le musée accueillera dix sections réaménagées selon les normes muséographiques internationales, présentant 700 objets soigneusement sélectionnés parmi les 7000 pièces conservées. Parmi ces trésors, des œuvres majeures comme le minbar de la mosquée des Andalous datant du Xe siècle et l’horloge hydraulique de la médersa Bou Inania du XIVe siècle.

La restauration méticuleuse respecte l’authenticité du lieu. Les murs ont retrouvé leur blancheur originelle, et les décors floraux et géométriques ont été réhabilités par des maîtres artisans utilisant des pigments naturels. Les jardins andalous, représentant 60 % de la superficie, ont également été rénovés pour offrir une expérience immersive entre fontaines et végétation luxuriante.

Le musée sera accessible tous les jours sauf le mardi, avec des expositions temporaires, une cafétéria et une boutique à venir. Le Musée Al Batha promet une plongée fascinante dans le riche héritage islamique de Fès.

Vous aimerez aussi