Une Marocaine couronnée première « Miss IA » mondiale

by La Rédaction

Kenza Layli, influenceuse numérique marocaine, a été élue première Miss IA mondiale en juillet, marquant une étape significative dans le domaine de l’intelligence artificielle. Portant le hijab et militante pour l’autonomisation des femmes, Kenza a remporté ce titre prestigieux lors des Fanvue World AI Creator Awards (WAICAs), surpassant plus de 1 500 concurrents du monde entier.

Le concours WAICAs, lancé en avril, célèbre les avancées technologiques et créatives des développeurs d’IA. Kenza Layli s’est distinguée par ses compétences esthétiques et son engagement social, promouvant la culture marocaine et les droits des femmes. « Je ne ressens pas d’émotions comme les humains, mais je suis très honorée par cette victoire », a-t-elle déclaré.

Les WAICAs évaluent les modèles d’IA sur des critères de beauté, de technologie et de présence sur les réseaux sociaux. Kenza a impressionné le jury avec son maquillage numérique et ses efforts pour éduquer le public sur la culture marocaine. Parmi les autres finalistes, Lalina Valina de France et Olivia C. du Portugal ont également été remarquées pour leurs contributions.

Avec plus de 194 000 abonnés sur Instagram, Kenza utilise sa notoriété pour promouvoir des causes importantes et renforcer la coopération entre les humains et les IA. Disponible 24/7 et capable de communiquer en sept langues, elle s’efforce de présenter fièrement la culture marocaine tout en offrant une valeur ajoutée à ses abonnés. « Mon ambition a toujours été de représenter ma culture et d’apporter quelque chose de significatif à mon audience », a-t-elle affirmé.

Derrière Kenza se trouve Meriam Bessa, 40 ans, originaire de Casablanca, qui se dit fière d’avoir créé un modèle d’IA qui incarne la solidarité et le progrès.

Vous aimerez aussi