MOCA 2023 : Rabat fête la culture et la création africaines

by La Rédaction

À vos agendas. Le MOCA, le Movement Of Creative Africas, le Festival des Industries Culturelles et Créatives Africaines est de retour pour sa 8ème édition, et c’est à Rabat, la Ville lumière, Capitale culturelle du Maroc, que cela se passe. Cette plateforme de rencontre et d’échanges désormais incontournable pour tous les acteurs africains et afro-descendants est aussi un formidable espace de célébration des artistes du continent. Rendez-vous donc à Rabat du 18 au 21 mai 2023.

Organisée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et inscrite dans le cadre de la célébration de Rabat, Capitale Africaine de la Culture, cette 8ème édition se devait d’être plus riche et plus passionnante que jamais et elle l’est, tant pour les acteurs culturels que pour le public. Au menu : Sommet professionnel, think tank, Lab Créatif et master classes, organisés à la Villa des Arts et à la Fondation Hiba.

Ces rencontres sont conçues pour servir de levier au renforcement de l’industrie culturelle et créative du continent, un secteur incroyablement prometteur mais qui ne pèse aujourd’hui qu’environ 1% des 1,1 trillion de dollars du marché mondial. Deux grandes soirées exceptionnelles sont également au programme. Le 19 mai, à l’occasion du Moca Live, la scène de la Fondation Hiba recevra la star du rap marocain Ouenza.

Le lendemain, se sera au tour du Théâtre Mohammed V d’accueillir, pour le Moca Show, les artistes Hatim Ammor, 1Da Banton, Tareek, Rachid Rafik, Waly Dia, Samia Orosemane, Malam Adamo. Le menu ne pouvait être complet sans les saveurs de la gastronomie qui seront mises en valeur lors d’un dîner de gala réalisé à 4 mains par deux grands ambassadeurs de la cuisine africaine : le Chef Moha et le Chef Abegan.

Cette édition exceptionnelle se tient sous l’égide du Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, de la Ville de Rabat, et de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) ; en partenariat avec la Fédération des Industries Culturelles et Créatives de la CGEM, les Fondations Hiba et Al Mada, et avec le soutien de la Fondation Nationale des Musées. Autant d’appuis précieux à l’émergence d’une Afrique forte et créative.

Vous aimerez aussi