« Échos de Terres Évanescentes »: Houda Terjuman et son Odyssée Artistique à Casablanca

by La Rédaction

Le vernissage de l’exposition « Échos de Terres Évanescentes » de Houda Terjuman est attendu avec impatience ce jeudi 9 mai à 19 heures à la galerie African Arty, située rue Zahrat Aloualoua à Casablanca. Pour la première fois dans cette ville, l’artiste de renommée internationale y dévoilera ses œuvres et sculptures inédites, offrant une immersion jusqu’à la fin du mois. Houda Terjuman, née à Tanger d’un père syrien et d’une mère suisse, explore à travers ses créations les thèmes de la migration, de l’exil et de la quête d’identité. Ses sculptures flottantes et ses peintures, imprégnées de surréalisme, nous invitent à un voyage contemplatif à travers le Moyen-Orient, l’Europe et l’Afrique.

Son travail a été exposé de manière notable au Musée Aga Khan au Canada, à l’Institut du Monde Arabe en France, et figure désormais dans la collection du Musée Mohamed VI. Chaque œuvre, chargée d’émotions et de symbolisme, comme une chaise vide ou un bateau solitaire, est une métaphore des racines laissées derrière et des nouveaux débuts. Terjuman rejette l’assimilation pour embrasser une identité hybride, créant ainsi des ponts entre différentes cultures avec ses œuvres.

Cette exposition est une occasion unique de plonger dans l’univers de Houda Terjuman et de réfléchir sur la richesse de l’hybridité culturelle à travers l’art.

Vous aimerez aussi