Covid-19-vidéo : Moncef Slaoui optimiste sur la découverte rapide d’un vaccin

by La Rédaction

Dans le cadre de nouveaux efforts en matière de vaccin contre le coronavirus, Donald Trump a officialisé le nom du professeur marocain Moncef Slaoui ainsi que celui du général Gustave Perna, comme étant les deux responsables qui dirigeront les travaux pour développer un vaccin contre le Covid-19.

   

Moncef Slaoui, et le général Gustave Perna, commandant du Commandement du matériel de l’armée des États-Unis, dirigeront l’opération «Warp Speed», un nouveau projet visant à accélérer le processus de développement d’un vaccin contre le Covid-19. Le président Trump a fait cette annonce lors d’une conférence de presse à midi dans le jardin aux roses de la Maison Blanche.

Intervenant à cette occasion, Moncef Slaoui, chercheur d’origine marocaine, a affirmé que l’objectif fixé était «d’avoir plusieurs centaines de millions de doses à distribuer aux Américains et au monde d’ici la fin de l’année», indiquant que les «données consultées dernièrement le rendait encore plus optimiste».

«Je ne veux pas que les gens pensent que tout dépend d’un vaccin mais un vaccin serait formidable», a affirmé de son côté le président américain. «Je veux être clair : vaccin ou pas, nous sommes de retour», a-t-il ajouté, évoquant le déconfinement en cours à travers le pays. Le président américain a ensuite rendu un vibrant hommage au professeur Moncef Slaoui comme étant l’un des meilleurs chercheurs dans son domaine dans le monde entier. L’Agence européenne du Médicament (EMA) a estimé jeudi qu’un vaccin pourrait être disponible dans un an.

Docteur en immunologie, Moncef Slaoui a été fortement associé tout au long de sa carrière dans la découverte de plusieurs vaccins, dont ceux ayant trait au paludisme, au rotavirus, à celui du col de l’utérus, aux pneumocoques, à la malaria…. Retraité depuis trois ans après une carrière de près de 30 ans chez GSK, au cours de laquelle il a supervisé la recherche et le développement en tant que président de GSK R&D, il a siégé au conseil d’administration. En tant que président de GSK Vaccines, il a fait cette division de GSK en matière de vaccins, l’un leader de l’industrie pharmaceutique.

Outre son implication dans Moderna Therapeutics, le Dr Slaoui dispose de plusieurs cordes à son arc. Rappelons que GSK a créée courant 2016 une joint-venture avec Verily Life Sciences, une filiale d’Alphabet (Google) très active dans les sciences de la vie. Nommée Galvani Bioelectronics, cette coentreprise, qui se focalise sur la recherche, le développement et la commercialisation de traitements bioélectroniques, est présidée par Moncef Slaoui. Par ailleurs, l’homme est également président d’une entreprise biopharmaceutique, Sutrovax, sachant que la liste de ses fonctions et autres engagements est encore longue.

Rappelons enfin qu’en 2016, il avait été classé 29ème parmi les 50 personnalités qui ont contribué à changer le monde de par ses travaux et ses engagements par le magazine économique américain Fortune. À noter qu’un grand centre de recherche, le «Slaoui Center for Vaccines Research», basé à Rockville dans le Maryland, porte son nom.

Vous aimerez aussi