La fondation Dar Bellarj rend hommage au grand historien Hamid Triki

by La Rédaction

À partir de demain et jusqu’à dimanche, la fondation Dar Bellarj pour la culture vivante au Maroc rend hommage à « Hamid Triki, artisan du patrimoine et de la mémoire », un événement organisé en association avec la famille de l’historien et la ville de Marrakech.

Sidi Hamid Triki sera ainsi célébré à l’Ecole Supérieure des Arts Visuels (ESAV- Marrakech) pour son brillant parcours académique, pour son œuvre qui compte plusieurs ouvrages historiques qui font date, et pour l’homme de science et de culture engagé dans le champ culturel et à l’initiative de nombreuses actions pour la préservation du patrimoine de la région.

Pour la fondation Dar Bellarj, c’est un honneur de partager avec la population de Marrakech, de Safi et de la région, cet hommage rendu au père, à l’ami, au professeur, au collègue et tout simplement à l’homme à la générosité exemplaire.

Hamid Triki sera notamment le parrain du projet initié par Dar Bellarj, visant à inscrire ce type de célébration dans l’avenir. Il inaugure un temps de la reconnaissance qui devrait se poursuivre comme un rendez-vous annuel, menée en complicité et avec la participation de l’ensemble des acteurs culturels, pour mettre à l’honneur une femme, un homme, un trésor humain de la ville ou de la région.

Ce rendez-vous annuel répondra aux recommandations du nouveau modèle de développement humain voulu par Sa Majesté le Roi Mohammed VI : faire sortir de l’ombre et faire connaitre des figures qui marquent de leur empreinte l’espace culturel national et régional pour qu’elles partagent leur réalisation, leur vécu et leur expérience et servent d’exemple au grand public.

Savants, artistes ou héros populaires, les personnages qui seront honorés se sont distingués par leur singularité et ontcontribué à leur manière à écrire l’histoire par leur expérience humaine, leur savoir, leur création, leur art de vivre… C’est ce qui permettra également de graver leurs noms à jamais dans les annales de notre mère patrie.

Par cette initiative, Dar Bellarj poursuit aussi sa mission en faveur du fait culturel marocain et de la valorisation de son patrimoine matériel et immatériel. Imaginé par sa fondatrice, la mécène Susanna Biedermann, comme un lieu d’échange, d’apprentissage et de transmission ouvert à tous, la « Fondation Dar Bellarj » met en œuvre, au cœur de la médina de Marrakech, une démarche originale, inclusive et intergénérationnelle d’animation et de transmission culturelle.

Vous aimerez aussi