Gérard Lanvin [vidéo] : de son amour pour le Maroc à son premier album rock

by David Jérémie

Cela fait plusieurs années maintenant que Gérard Lanvin a posé ses valises au Maroc. Un pays qu’affectionne particulièrement l’acteur français, et ce, pour de multiples raisons. Justement, il en a fait écho récemment dans les colonnes du magazine Paris Match.   

Lors d’un entretien accordé à nos confrères, Gérard Lanvin est revenu de façon plus explicite sur les raisons qui l’ont poussé à s’installer en terre marocaine. «J’y suis allé parce qu’on est heureux là-bas», a-t-il déclaré. D’aucuns ont interprété son départ comme une fuite, la raison étant qu’il ne souhaite pas se soumettre à l’imposition fiscale française. Ce que réfute catégoriquement Lanvin. «J’estime avoir le droit d’aller où je veux sans être critiqué», a-t-il martelé. Et de poursuivre : «je paye 60% d’impôts…qui ne servent à rien. Quand Hollande voulait passer à 75%, j’ai annoncé que j’allais arrêter de bosser. Je ne vais pas donner 7,50 francs sur les 10 balles que je gagne». Et d’asséner : «mais je ne suis pas allé au Maroc pour ça».

Lire aussi |Oumnia Ouazzani Touhami : “Azaly Private est née d’un désir de transmission”

Une vie entre le Royaume et la France qu’il partage avec sa femme Jennifer, avec laquelle il est marié depuis plus de quarante ans. Toujours est-il que l’acteur français regagne de temps en temps la mère patrie afin d’y poursuivre sa carrière et d’y développer ses projets comme ce premier album concocté avec Manu, l’un de ses fils, auteur-compositeur-interprète et producteur. Ce dernier a mis en musique les mots de son père à travers un premier opus aux sonorités rock baptisé «Ici bas» et qui sera dévoilé intégralement le 21 mai prochain.

Rappelons que le 15 avril courant, l’acteur a présenté son nouveau single, «Entre le dire et le faire». Un titre aux airs de rock et de blues qui évoque les derniers présidents de la République française, chacun mis en scène via des dessins parodiques. Aussi en mars dernier, Gérard Lanvin avait déjà sorti un premier titre, «Appel à l’aide», un morceau engagé qui traite des violences conjugales. 

Vous aimerez aussi