La diva Magida El Roumi se produira au Festival des Musiques Sacrées

by Salima Laraki

Incarnation de l’espoir, la grande chanteuse libanaise Magida El Roumi est autant enracinée dans sa terre natale que dans la conscience de son peuple. À la façon d’un cèdre aux branches luxuriantes, elle ombrage les lieux et les cœurs partout dans le monde.

Depuis que sa voix s’est élevée jusqu’à ce qu’elle devienne une icône parmi les icônes de la culture arabe, elle semble être née ambassadrice de joie. Sa patrie et son peuple s’identifient à sa voix et sa présence, au contenu de ses chansons habitées par tous les sentiments et à ses préoccupations quotidiennes. Elle personnifie depuis près de quatre décennies pour toutes les générations, y compris celles à venir, un symbole et un modèle à suivre. Les scènes du monde entier ont bénéficié de sa prodigalité.

La diva, en se produisant sur la scène de Bab El Makina dans le cadre du Festival des Musiques Sacrées du Monde le 20 mai 2017, couronnera Fès de joie et écrira l’une de ses pages historiques avec la générosité et l’amour qui la caractérisent.

Vous aimerez aussi