Reprise automobile : MotorVillage lance la solution «Trade’Up»

by David Jérémie

MotorVillage, la succursale de Fiat Chrysler Automobiles Morocco, a concocté une nouvelle offre à l’attention de ses clients. Baptisée «Trade’Up», cette dernière leur permet une montée en gamme contre la reprise de leurs véhicules, quelle que soit la marque. Ajoutez-y un bonus supplémentaire allant jusqu’à 20 000 DH. De quoi repartir au volant d’un véhicule neuf des marques de FCA à conditions simplifiées.

MotorVillage lance «Trade’Up», une solution de trading de grande envergure inédite sur le marché marocain. Elle consiste à vendre son ancienne voiture et à en acheter une autre rapidement, en même temps et au même endroit, assorti d’un tarif finement négocié et d’une prime de reprise. Le tout s’effectuant dans un cadre transparent et formel. De quoi apporter également pour l’opérateur sa contribution à la régénération du parc automobile grâce à des véhicules neufs et surtout performants, tout en faisant gagner du temps aux consommateurs et en constituant un parc plus important de véhicules d’occasion au sein du MotorVillage.

Lire aussi | Interview : Pierre-Martin Bos, PDG de FCA Morocco, dévoile ses ambitions futures

Dans le détail, l’opérateur propose la reprise du véhicule du client avec un bonus supplémentaire allant jusqu’à 20 000 DH, calculé sur la valeur du marché contre tout achat d’un véhicule neuf des marques Fiat, Abarth, Alfa Roméo et Jeep. À cet effet, une équipe dédiée à cette nouvelle offre de services a été mise sur pied au sein de la plateforme automobile de Bouskoura. Elle est en mesure d’estimer rapidement la valeur du véhicule à reprendre, grâce à des outils performants de cotations. C’est aussi à ce moment que la prime de reprise est proposée. Il suffira aux clients de se déplacer avec leurs véhicules afin d’obtenir cette expertise professionnelle.

«Avec le «Trade’up», nous complétons l’offre que nous proposons au MotorVillage, inutile de rappeler combien cet espace aux larges dimensions permet aux passionnés de mieux apprécier nos modèles et marques», a déclaré Mourad Chouaikh. Et le Directeur général du MotorVillage de Bouskoura d’ajouter : «aujourd’hui, nous invitons nos clients, de manière plus concrète et accessible, à en profiter».

Vous aimerez aussi