Rajaa Kantaoui, directrice des affaires publiques et de communication de BAYER North Africa

by La Rédaction

Bercée au goût du challenge et de l’aventure, Rajaa Kantaoui ne cesse de faire parler d’elle. Sa maturité en avance sur son temps et sa persévérance font d’elle une leader hors-pair. La jeune femme fait désormais partie des principales figures de proue du middle leadership marocain. En 2017, elle fut nommée à la tête du département des affaires publiques et des communications du mastodonte allemand BAYER. Une nouvelle ascension managérielle pour cette  mordue des sciences politiques et de la communication sensible. Forte de ses 17 ans d’expérience professionnelle en marketing, communication et branding du secteur industriel, Rajaa Kantaoui a su faire ses preuves dans plusieurs multinationales et fonds d’investissements marocains : Imperial Tobacco Brands, Régie des tabacs, Mutandis, H&A Investment holding, Sothema, Maroc soir, 2M, LBC Channel, SVT Channel.

Originaire de la ville blanche, Rajaa fut très tôt impressionnée par le métier de son père. Marin dans l’une des plus grandes firmes pétrolières, il la nourrissait de ses contes, ses visions et aventures dans le large. Le sens de l’aventure l’habitat peu à peu. « Mon père m’a inculqué l’art de construire mon univers, à la fois singulier et explorateur, l’aventure ne m’a jamais fait peur, ni le lendemain » dit-elle.  Ainée de ses deux frères, elle s’isola dans sa passion du mot et du pinceau. A l’âge de 11 ans, « je savais ce que je voulais devenir, une Journaliste Reporter d’Image. Mes parents en voulaient autrement, il fallait que j’obtienne mon baccalauréat scientifique avant de me lancer dans le domaine que je voulais ». Ainsi fut-il. Après avoir achevé ses études en communication et sciences de l’information, elle a commencé sa carrière en tant que journaliste reporter, en ignorant complètement que cette expérience allait lui conférer, quelques années plus tard, une maitrise de relationnel très aisée dans le fief des médias et des politiciens.

Ainsi, en 2008, lors d’un workshop autour de la liberté de l’expression et l’émancipation des médias à Kalmar, en Suède, Rajaa fut choisie pour faire partie des jeunes talents de l’observatoire des élections américaines à Madison (USA). Ce fut son premier pas dans le monde de la politique et de la communication sensible.

Elle obtient son Master en communication politique, s’ensuit son Master en Marketing puis des formations en gestion des crises, notamment celle de l’imminent Ex-général de l’armée de guerre, Vincent Desportes enseignant à sciences Po Paris (successeur du général Fosh) et celle de Didier Heiderich, Président de l’Observatoire Internationale des Crises.

Depuis, elle rentre au Maroc et décide de changer de vocation en lançant son cabinet de « Branding and crises managment». « Rik’s Concept était pour moi comme un second bébé que j’ai porté et nourri d’espérance. La crise économique a pointé son nez et j’ai vu les budgets de mes clients se réduire jusqu’à l’anéantissement. J’avais 28 ans, je devais me repositionner rapidement, agir et faire des choix décisifs pour ma carrière ». Aujourd’hui, ses attentes professionnelles revêtent une nouvelle forme : Celle du challenge et du développement du capital humain et de confiance managérielle qui, pour elle, sont une valeur incontournable.

Vous aimerez aussi