STUDYO: le « travailler ensemble » selon Mehdi Khales!

by La Rédaction

Pensé par un jeune entrepreneur de Rabat, Studyo est un espace de co-working où se côtoient différentes professions. Après le vivre ensemble, place au « travailler ensemble ».

Après un diplôme en publicité et design graphique à Valence en Espagne,  Mehdi Khales travaille beaucoup en freelance, passant d’un lieu à un autre de façon très libre et mobile. Il expérimente le smart-working et le co-working, un concept qui germe dans sa tête. De retour au Maroc en 2011, il crée KLS Studio, une  agence de design graphique web et publicité dans un local au cœur de Rabat dans le haut Agdal. « Baignant dans cette expérience de travailleurs nomades dès mes débuts, j’ai constaté, en développant l’agence KLS STUDIO, qu’il y avait un manque d’espaces adaptés pour ces nouvelles formes de travail et de travailleurs, plus mobiles et plus flexibles. Alors que les offres d’espace de co-working fleurissent partout dans le monde, au cœur des villes, ici les freelance, les étudiants ou encore les « start-upper » et jeunes entrepreneurs se retrouvent à travailler dans des cafés ou autres espaces impersonnels en travaillant dans des conditions défavorables », explique le jeune entrepreneur qui décide de transformer son local en un espace ouvert, accueillant, équipé, pour faciliter le « travailler ensemble ».

Le centre STUDYO a officiellement ouvert en 2019. Aujourd’hui, il attire aussi bien les consultants et professionnels marocains qu’étrangers à la recherche de bureaux équipés avec des formules de location flexibles et un environnement de travail design, convivial et confortable favorisant les rencontres et les échanges. L’espace STUDYO offre aussi la possibilité de louer des salles de réunion et des espaces privatifs ponctuellement.

« Aujourd’hui, je pense que le concept est assez mûr pour être essaimé. Après deux premières années durant lesquelles nous étions focalisés sur la réussite de notre modèle à Rabat, nous envisageons d’exporter notre concept et l’esprit du lieu, vers d’autres villes du Royaume.  L’idée n’est pas de dupliquer le centre dans une démarche quantitative, mais de créer des lieux adaptés à leur environnement, à l’image des villes et des besoins des entreprises, des espaces toujours différents tout en y insufflant notre savoir-faire acquis ».

STUDYO compte s’exporter à Marrakech , Essaouira ou encore Tanger… Des villes , selon Mehdi Khales, à fort attraits touristiques qui concentrent beaucoup de travailleurs nomades et « ainsi les aider à (re)trouver leurs marques chez Studyo ».

Vous aimerez aussi