Ouverture de la 20e édition du FIFM : sens et émotions

by La Rédaction

Certes il n’y avait pas de tapis rouge, mais le public était bien au rendez-vous, devant le Palais des Congrès, ce vendredi 24 novembre, afin d’apercevoir les stars et les grandes personnalités du monde du cinéma venues assister cette 20e édition du Festival International du Film de Marrakech. Salle comble aussi pour découvrir le jury international et rendre hommage au fascinant acteur danois Mads Mikkelsen. Une soirée chargée d’émotions où les discours ont rappelé l’importance de réunir, dialoguer dans « un monde brisé » ainsi qu’a tenu à souligner Jessica Chastain, Présidente du Jury.

L’art et le cinéma pour faire dialoguer le monde

« Tout au long de l’histoire, l’art a été utilisé comme un outil de communication accessible et favorisant un changement positif. Le cinéma est un puissant moyen d’influence et de changement » a ajouté Jessica Chastain avant de présenter son jury, acteurs, réalisateurs et producteurs venus des quatre coins du monde. Un jury définitivement féminin, avec 6 femmes pour 3 hommes, qui ont la lourde tâche de départager les 14 premiers et seconds longs métrages, représentants 13 pays, en compétition pour l’Étoile d’Or. Les extraits de ces films engagés, comme autant de récits de vie avec leurs doutes, leurs drames, leurs joies, mais aussi leurs espoirs, ont donné l’eau à la bouche des festivaliers. On note deux films marocains Hounds de Kamal Lazrak, The mothers of all lies, d’Asmae El Moundir, le très attendu Bye Bye Tiberias de la Palestienne Lina Soualem ou encore Banel & Adama de la Franco-Sénégalaise Ramata-Toulaye Sy. Une sélection où les femmes sont là aussi, majoritaires : 8 des 14 films sont en effet portés par des réalisatrices.

Une star à l’affiche

Moment de grande émotion aussi avec l’hommage remis par le grand acteur, scénariste et réalisateur américain Willem Dafoe à Mads Mikkelsen pour l’ensemble de sa carrière. L’acteur danois, qui jongle avec un pur bonheur entre blockbusters et films d’auteurs a avoué être particulièrement heureux de participer une nouvelle fois au FIFM, qu’il avait découvert lors de la mise en lumière du cinéma danois, un festival, a-t-il ajouté, où se sont retrouvés Martin Scorsese et Robert De Niro, deux grandes personnalités qui ont illuminé son enfance, qui lui ont donné la passion du cinéma et qui ont guidé ses pas vers le monde du 7e art.

La parole est désormais donnée aux films qui seront projetés toute la semaine dans les salles du Palais des Congrès, le cinéma Colisée et le musée Yves Saint Laurent. Entre Séances de Gala, Compétition officielle, Sélection du 11e continent, Séances spéciales, Panorama du cinéma marocain et Jeune Public, il y en aura pour tous les goûts. Vive le cinéma et vive le FIFM.

Le jury du FIFM 2023 : la fascinante et talentueuse actrice américaine Jessica Chastain, épaulée par l’actrice iranienne Zar Amir, la comédienne française Camille Cottin, l’acteur-réalisateur australien Joel Edgerton, la réalisatrice britannique Joanna Hogg, la réalisatrice américaine Dee Rees, le réalisateur suédo-égyptien Tarek Saleh, l’acteur suédois Alexander Skarsgård et l’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani.

Vous aimerez aussi