Messi, sur le toit du monde

by La Rédaction

Au terme d’une finale étourdissante et à rebondissements jusqu’aux toutes dernières secondes du temps additionnel, les Bleus n’ont pas pu renouvelé leur performance de 2018 et ont laissé échapper un nouveau titre de champions du monde face à l’Argentine (3-3, 4-2 aux t.a.b.). Leo Messi remporte ainsi, à 35 ans et après sept Ballons d’or, sa première Coupe du monde.

Une édition 2022 qui aura notamment été marquée par la prestation historique du Maroc, figurant désormais parmi la vingtaine de pays dans le monde seulement à avoir atteint la demi-finale.

Enfin, nous ne pouvons passer sous silence le Qatar qui, objet de plusieurs critiques et polémiques, a pleinement et magistralement réussi en un mois à redorer son image. Avec des stades faciles d’accès, une ambiance bonne enfant sans débordement, cette édition est l’une des plus réussies du point de vue de l’organisation.

Félicitations à Messi, bravo à nos lions, et merci au Qatar.

Vous aimerez aussi