Sur le podium des œuvres d’art les plus chères vendues en 2022, on retrouve…

by La Rédaction

La trajectoire du monde de l’art pour une grande partie de 2022 peut être décrite comme un retour à la normale. Après la dépression mineure des enchères de l’ère du confinement de 2020, alors qu’il n’y avait pas de lots ayant brisé la barre des 100 millions de dollars, le marché a depuis retrouvé son éclat prépandémique et, à bien des égards, s’est lancé dans une toute nouvelle série d’opulence. Il y a eu six lots cette année qui ont rapporté des prix supérieurs à 100 millions de dollars. Le trio de tête de cette année se présente comme suit :

  1. “Shot Sage Blue Marilyn”, portrait de Marilyn réalisé par Warhol

Ce célèbre portrait sérigraphié de Marilyn Monroe réalisé par Andy Warhol en 1964 s’est vendu courant mai à 195 millions de dollars, un record pour une oeuvre d’art du XXe siècle vendue lors d’enchères publiques. Le précédent record pour une œuvre du siècle dernier était détenu par Les femmes d’Alger de Pablo Picasso (179,4 millions de dollars en mai 2015). Le record absolu -toutes périodes confondues- reste détenu par le “Salvator Mundi” attribué à Léonard de Vinci, adjugé en novembre 2017 pour 450,3 millions de dollars.

  1. Georges Seurat, Les Poseuses, Ensemble (Petite version), 1888

Ce chef-d’œuvre remarquable et réflexif du maestro post-impressionniste Georges Seurat, de la collection d’art du cofondateur de Microsoft Paul Allen décédé en 2018, a été adjugé à 149,24 millions de dollars à un acheteur en Asie, dépassant le précédent record de Seurat de 34 millions de dollars, atteint chez Christie’s en 2018.

  1. Paul Cézanne, La Montagne Sainte-Victoire, 1888–90

Ce paysage puissant de Paul Cézanne a poursuivi la série record de la collection Allen, écoulé à plus du double du précédent record du peintre français de 59 millions de dollars – soit 137,8 millions de dollars – qui a été réalisé par la nature morte Bouilloire et fruits (1888-90) chez Christie’s en mai 2019.

Vous aimerez aussi