Le projet « Murakuc », une mise en scène en photos de l’héritage juif marocain

by La Rédaction

Adil Faouzi, un jeune marocain de 20 ans, a créé le projet « Murakuc » pour préserver et promouvoir la richesse de l’histoire et de la culture du Maroc, y compris le patrimoine juif. À travers des centaines de photos datant de 1900 à 2000, il offre un regard captivant sur le passé du pays. Son objectif est de partager les multiples facettes du Maroc, en mettant l’accent sur la tradition et la modernité, afin de susciter un sentiment d’unité nationale et de respect mutuel.

Les clichés soigneusement retenus mettent tout particulièrement en évidence la coexistence entre les communautés musulmane et juive, témoignant des liens historiques entre le Maroc et Israël. Avec plus de 2 500 photos et vidéos déjà publiées sur Instagram, le projet connaît ainsi un succès retentissant auprès des internautes, attirés par cette plongée dans l’histoire visuelle du pays.

De la musique à l’artisanat, en passant par la cuisine, l’influence juive est pour mémoire omniprésente et célébrée dans l’art marocain. La Constitution marocaine de 2011 a même officiellement reconnu la composante hébraïque comme faisant partie intégrante de l’identité marocaine, renforçant ainsi la valorisation de ce patrimoine commun.

In fine, Adil Faouzi contribue de ce fait à brillamment préserver la diversité culturelle du Maroc et à davantage promouvoir l’appréciation mutuelle entre les communautés.

Vous aimerez aussi