Le marché noir du streaming musical : un fléau à combattre

by La Rédaction

L’industrie musicale est confrontée à un nouveau défi de taille : le marché noir des faux streams. Ce phénomène, où des bots jouent artificiellement des morceaux pour manipuler les classements, est en pleine expansion. Des fermes de streaming permettent ainsi à certains artistes et labels de gonfler les chiffres pour augmenter leur visibilité et leurs revenus. En 2019, le coût de cette fraude était estimé à 300 millions de dollars par an pour les artistes avec des streams légitimes, soit trois à quatre pour cent de tous les streams, un chiffre aujourd’hui bien plus élevé.

   

Selon un rapport de 2023 du Financial Times, jusqu’à 10 % des streams musicaux mondiaux sont fictifs. En mars dernier, un Danois a été condamné pour avoir généré frauduleusement 290 000 dollars de royalties via des streams fictifs. Face à cette menace, des plateformes comme Spotify et Apple Music intensifient leurs efforts pour surveiller les anomalies et sanctionner les fraudes.

Malgré les progrès de l’intelligence artificielle, la capacité à combattre efficacement cette fraude reste incertaine. La lutte contre les faux streams est loin d’être terminée, et l’industrie musicale doit continuer à s’adapter pour préserver son intégrité.

Vous aimerez aussi