Hicham Lahlou : Sculpteur d’innovations au Salon du Meuble de Milan

by La Rédaction
Crédit photo : Myriem Himmich

Au Salon du Meuble de Milan, vitrine prestigieuse du design mondial, qui se tient du 16 au 21 avril, le Maroc s’illustre avec panache par le biais d’Hicham Lahlou, architecte de l’éphémère et du durable. Au pavillon marocain, son génie créatif s’exprime à travers deux pièces remarquables, reflets d’un héritage culturel profond et d’une vision résolument tournée vers l’avenir.

Le premier chef-d’œuvre de Lahlou, la théière « Zaha », est un vibrant hommage à la regrettée architecte Zaha Hadid. Cette pièce conjugue la fluidité des formes organiques chères à Hadid avec l’élégance du design marocain. Sa silhouette sculpturale et ses lignes épurées évoquent la dynamique du mouvement, invitant à une réflexion sur le courant déconstructiviste dans lequel Hadid s’est distinguée, tout en célébrant son dernier projet au Maroc, le Grand Théâtre de Rabat.

En contraste, les « Clover Ottoman », poufs en forme de trèfle, incarnent la fusion de l’artisanat traditionnel marocain et d’une esthétique contemporaine. Conçus et fabriqués à Fès, ces poufs intègrent les codes classiques du design marocain tout en leur conférant une forme innovante qui invite à la convivialité et à la détente. Leur design unique fait écho aux quatre feuilles du trèfle, symbolisant la chance et l’ouverture à de nouvelles perspectives esthétiques.

En exposant ces créations, Hicham Lahlou ne se contente pas de révéler son histoire avec l’Italie, mais il consolide son statut d’ambassadeur de la créativité marocaine, témoignant de sa capacité à imprégner ses œuvres d’un langage universel tout en restant profondément ancré dans son identité culturelle.

Crédit photo : Myriem Himmich

Vous aimerez aussi