Edition. Une ode aux femmes du tourisme, signée Ahlam Jebbar

by La Rédaction

«Le Tourisme marocain au féminin», tel est le titre du dernier ouvrage d’ Ahlam Jebbar, paru en marge de la journée mondiale de la femme aux éditions Première Ligne. Dans ce livre, la journaliste et essayiste retrace le parcours de femmes d’exceptions qui ont su se frayer un chemin dans le monde du tourisme.

Dans la foulée de la parution du livre «Mon Maroc» en hommage aux opérateurs du tourisme, ces derniers ayant traversé deux années d’une extrême difficulté compte tenu de la pandémie liée à la Covid-19, c’est une tout autre thématique consacrée cette fois aux femmes du secteur touristique, qu’Ahlam Jebbar vient d’écrire.

«Loin d’avoir un discours féministe, ce livre ambitionne de mettre en lumière des femmes aux parcours exemplaires qui ont su s’imposer par la force du poignet et dont le parcours est un véritable exemple pour les générations à venir», précise Ahlam Jebbar qui tient à souligner également, que : «chaque femme qui réussit en inspire beaucoup d’autres».

Lire aussi | Abdelkader Laaraj, un cocktail pictural à So Art Gallery

Concrètement, l’ouvrage «Le Tourisme marocain au féminin», s’articule en quatre grandes parties. En effet, la première intitulée «Elles ont brisé le plafond de verre», ne compte que quelques femmes au rang desquelles Fethia Bennis, qui a été la première et l’unique femme à la tête de l’ONMT, Habiba Laklalech, actuellement DG de l’ONDA et Laila Mechbal qui, elle, est à la tête d’Air Arabia Maroc. Trois destins différents mais trois forces de caractère qui ont su, selon Ahlam Jebbar, se frayer un chemin jusqu’au sommet de la hiérarchie.

La seconde partie s’intitule «Elles sont pionnières ou militantes … et parfois les deux !» et compte de nombreuses femmes émérites qui ont, non seulement mené des carrières exemplaires au sein de grandes entités du pays, mais qui ont également mené des combats associatifs pour positionner le secteur. On retrouvera notamment Rkia Alaoui, Présidente du Conseil Régional du Tourisme de Tanger, seule femme à occuper ce poste à travers tout le pays ou Samira Ktiri, DG de l’hôtel Kabila, qui a contribué au rayonnement de nombreux établissements,  ou encore Rita Touzani, agent de voyage et grande militante.

Lire aussi | AXA Services Maroc agit en faveur de l’inclusion des femmes

Dans le chapitre «Elles sont au cœur du métier», on retrouve ensuite des profils complètement différents les uns des autres, hôtelières, restauratrices, agent de voyage, cheffe de cuisine… Un chapitre qui permet au lecteur de réaliser selon l’auteur, que les femmes commencent à s’imposer dans un secteur jusqu’ici réservé aux hommes. «Charismatiques, compétentes et dynamiques elles sont de véritables modèles pour la jeunesse qui désire intégrer le secteur», ajoute Ahlam Jebbar.

La dernière partie permet de retrouver «la nouvelle génération» de jeunes femmes qui débutent dans le secteur et qui ont su d’ores et déjà se démarquer. Faut-il souligner que «Le tourisme marocain au féminin», est un livre de 200 pages à la fois moderne et plein de vie, dont la maquette aux lignes épurées dénote par sa créativité. La couverture a d’ailleurs été élaborée par Hicham Lahlou, designer de renommée mondiale reconnu pour ses talents.

Une création unique et symbolique, qui mêle la beauté de la femme à la carte du Maroc. Les deux, étant intrinsèquement liées. Et Ahlam Jebbar de conclure : «la femme du tourisme marocain est ainsi une patriote qui porte le Maroc et contribue à le mener vers de nouveaux horizons.

Vous aimerez aussi