Disparition d’Ahmed Herzenni : Hommage à un pilier des droits de l’homme au Maroc

by La Rédaction

Ahmed Herzenni, figure majeure des droits de l’homme au Maroc et ancien président du CCDH, nous a quittés lundi soir à Rabat, emporté par une longue maladie. Pionnier dans la préservation des droits fondamentaux, Herzenni a dirigé le CCDH de 2007 à 2011, avant que cette institution ne cède la place au CNDH.

Son riche parcours professionnel, débuté comme enseignant, l’a conduit à des postes de chercheur et de professeur, culminant avec sa nomination en 2006 en tant que secrétaire général du Conseil supérieur de l’Enseignement. Sa disparition laisse un vide dans le paysage des droits de l’homme au Maroc, mais son héritage intellectuel et son engagement persistent comme un phare pour les générations futures.

Vous aimerez aussi