Lucy & Tsahi signent un accord de paix

by La Rédaction

L’annonce du mariage, tenu secret jusqu’au dernier moment, entre un acteur juif israélien et une présentatrice de télévision arabe israélienne, a déchaîné cette semaine les passions en Israël, entre condamnations et vœux de bonheur.

   

En union cachée depuis quatre ans, la journaliste arabe israélienne Lucy Aharish et l’acteur juif israélien de la célèbre série « Fauda », Tzachi Halevy, se sont mariés le mercredi 10 octobre 2018, en Israël suscitant la polémique au sein de la société israélienne.

Lucy Aharish, issue d’une famille musulmane et première Arabe à présenter un programme en hébreu sur la télévision israélienne, et Tsahi Halevi, acteur dans la série télévisée à succès Fauda, ont convolé en secret lors d’une cérémonie qui a été révélée le jour suivant aux médias. « Nous signons un accord de paix », a plaisanté le couple sur ses invitations.

Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri, a notamment déclaré à la radio militaire jeudi matin: « Je veux dire à Lucy que je ne doute pas du fait qu’elle ne veuille pas nuire à la nation juive, mais ce mariage n’est pas une bonne chose. Vos enfants auront des problèmes quant à leur statut. Si Lucy s’intéresse au judaïsme, elle doit se convertir ».

En Israël le mariage civil n’existe pas, seuls les mariages religieux sont reconnus par l’Etat et doivent être célébrés par un représentant de la religion. Les couples mixtes doivent alors s’unir à l’étranger, ou pour l’un des deux époux, se convertir à la religion de l’autre.

Un état de choses qui n’est pas prêt de changer. A Ramla, ville mixte au centre d’Israël, le Foyer Juif (extrême-droite messianique) fait campagne avec pancartes de femmes voilées sous la mention : «Cela pourrait devenir votre fille…»

Vous aimerez aussi