FIVA : un «Hall of Fame» pour célébrer les passionnés de l’automobile

by David Jérémie

Si le «Hall of Fame» est bien connu des amateurs de basket ou de musique, les passionnés de l’automobile de collection disposent eux aussi de leur «Temple de la renommée». En effet, la Fédération Internationale des Véhicules Anciens (FIVA) s’est inspirée de ce concept, l’objectif consistant à réunir au sein d’un club très fermé les personnalités les plus éminentes de l’univers des véhicules anciens. Précisément, la FIVA a annoncé récemment ses premiers lauréats.

   

Une sélection qui regroupe pour l’instant un panel de 14 personnalités à la renommée mondiale, mais également la présence de personnes moins connues qui ont contribué, sinon marqué à leur manière le secteur automobile. Aussi, ils proviennent de toute sorte de pays du globe.

Lire aussi | Pagani : L’Arabie Saoudite partenaire du constructeur italien

Comme l’explique Tiddo Bresters, président de la FIVA, «tous les héros du monde automobile ne sont pas connus. L’intronisation au «FIVA Heritage Hall of Fame» est un hommage aux réalisations authentiques d’un individu, mais c’est une sélection très personnelle. Il reflète les opinions des clubs FIVA du monde entier, qui ont nommé leurs propres personnalités nationales préférées».

Des personnalités qui ont été sélectionnées par un panel de juges internationaux compétents et prestigieux. Ainsi, la FIVA peut désormais annoncer les 14 premiers héros automobiles intronisés au Temple de la renommée :

Belgique : Roland D’Ieteren (1942-2020), passionné, défenseur et mécène du monde des voitures anciennes, qui a fait du Groupe D’Ieteren d’une entreprise familiale locale un acteur international employant plus de 30 000 personnes.

Brésil : Og Pozzoli (1930-2017), collectionneur d’automobiles dont les quelque 200 véhicules deviendront un musée dans la ville de Campos do Jordão. Pour la petite histoire, il dispose de deux Fiat de 1912 et 1914 qu’il a refusé de vendre à l’époque à Gianni Agnelli pour 1 million de dollars.

Chili : Rodrigo Velasco, un passionné automobile notamment en matière de sport automobile classique, collectionneur de voitures, membre actif (et fondateur) de clubs automobiles, historien et journaliste automobile très respecté.

Allemagne : Carl Hahn, dont les réalisations incluent la construction d’un solide marché pour VW aux États-Unis et le rôle de pionnier dans l’introduction de la marque en République populaire de Chine.

Inde : Nazir Hoosein (1940-2019), coureur et pilote de rallye, qui s’est engagé avec enthousiasme dans toutes les formes de sport automobile disponibles en Inde en 1969 lorsqu’il a commencé à participer, et qui est devenu le président fondateur de l’Indian Automotive Racing Club (1971 ) et la Motorsports Association of India

Italie : Mauro Forghieri, Marcello Gandini et Giorgetto Giugiaro, trois personnalités de l’automobile mondiale. Dans le détail, Forghieri est une légende de l’ingénierie chez Ferrari, suivi de ses rôles influents chez Lamborghini et Bugatti. Gandini est quant à lui un concepteur de plusieurs des plus belles voitures du monde, dont la Lamborghini Miura et l’Espada, en passant par l’Alfa Romeo Montréal. Giugiaro demeure l’un des plus grands concepteurs de voitures que le monde n’ait jamais connus, responsable de plus de voitures sur les routes aujourd’hui que quiconque dans l’histoire

Japon : Shotaro Kobayashi (1929-2013) et Osamu Suzuki. Shotaro Kobayashi a fondé le premier magazine automobile mensuel du Japon et était un journaliste automobile actif, historien de l’automobile et président du Classic Car Club du Japon. Pendant ce temps, avec plus de trois décennies à la tête de Suzuki, Osamu Suzuki est l’un des leaders les plus anciens de l’industrie automobile, transformant Suzuki en un géant mondial spécialisé notamment dans la commercialisation de petites voitures à bas prix et des motos désirables.

Lituanie : Saulius Karosas (1958-2019), mécanicien, ingénieur et homme d’affaires de renom, Karosas était un collectionneur et restaurateur extrêmement actif de voitures rares d’avant-guerre en particulier, et un philanthrope qui a créé une fondation pour soutenir les jeunes artistes, musiciens, plus historiques et culturels projets

Pologne : Sobieslaw Zasada, qui a surmonté les restrictions, les formalités administratives et les préjugés pour devenir l’un des plus grands pilotes de rallye de tous les temps, largement inconnu et méconnu, sauf en Pologne, où il est un véritable héros national

Serbie : Bratislav Petkovic (1948-2021), ancien ministre de la Culture, confiseur diplômé, connaisseur d’art, de littérature, d’histoire serbe, de mécanique automobile, de restauration et collectionneur passionné de véhicules historiques qui a fondé le Musée de l’automobile de Belgrade

Espagne : Damian Mateu Bisa (1863-1935) qui, avec Marc Birkigt, a fondé Hispano-Suiza à Barcelone en 1904, une marque synonyme d’élégance, de luxe, d’esprit sportif et de technologie extrêmement innovante

À noter que les nominations des clubs automobiles du monde entier ont été triées, évaluées et jugées par le panel suivant :

Nick Mason (Royaume-Uni)

Shiro Nakamura (Japon)

Gaby von Oppenheim (Allemagne)

Patrick Rollet (France)

Navaz Bhathena Sandhu (Inde)

Tiddo Bresters (Pays-Bas) – en tant que président de la FIVA

Vous aimerez aussi