EICMA 2017 : les européennes se frottent au samouraï

by La Rédaction

L’édition 2017 de l’EICMA (Salon international de la moto de Milan) a tenu toutes ses promesses avec de nombreuses nouveautés. Voici une sélection des modèles exhibés du 07 au 12 novembre 2017 et qui devraient rencontrer le succès l’année prochaine.

googletag.defineSlot('/32994918/36', [[300, 250], [640, 360], [300, 600]], 'div-gpt-ad- 1711625054005-0').addService(googletag.pubads());

googletag.pubads().enableSingleRequest(); googletag.enableServices(); });

HONDA GOLDWING GL1800

Dévoilée au salon auto de Tokyo, la nouvelle Honda GoldWing est l’attraction du salon Eicma de Milan 2017. La reine des motos taxis subit une transformation complète et se décline en version Touring avec un top case amovible ou Bagger avec des valises latérales rabaissées. La grande routière propose deux types de transmissions : Une boîte à double embrayage et 7 rapports ou manuelle à 6 rapports. Le châssis entièrement repensé repose sur un cadre en aluminium réduisant le poids d’environ 30 kg (variable selon les versions). Le moteur reste un six cylindres à plat mais profite d’une cure d’allègement et développe 126 ch pour 170 Nm dès 4500 tr/mn. À l’instar des voitures, la nouvelle GoldWing dispose d’un stop and Start et d’un système d’aide au démarrage en côte. L’équipement est lui aussi digne d’une berline de luxe avec un Airbag, un éclairage à Led, une clef main libre, une bulle réglable en inclinaison et en hauteur, un ensemble multimédia à écran 7 pouces intégrant un GPS ainsi que les systèmes Apple Car Play et Android Auto.
.


TRIUPH TIGER 800

Le trail à succès de la marque britannique connaît sa troisième évolution en profondeur. Si le cadre en acier tubulaire et le moteur trois cylindres de 800 cm3 et 95 ch sont toujours de la partie, la boîte 6 vitesses dispose d’un nouvel étagement avec une première plus courte, et l’échappement a été modifié pour mieux chanter. Le design des optiques Led, des flancs et du pare-brise réglable a été revu, tandis que le guidon a reculé de 10 mm. Le freinage reçoit désormais des pinces Brembo. L’instrumentation se compose d’un grand écran numérique de 5 pouces sur les finitions intermédiaires XRx et haut de gamme XRt. La Triumph Tiger 800 se décline aussi en version XC avec des suspensions et des pneus adaptés au tout-terrain. Sa grande sœur, la Tiger 1200 subit elle aussi de nombreuses évolutions.


KTM 790 Duke

Le nouveau roadster de cœur de gamme de KTM présente une fiche technique aussi acérée que son design. Son nouveau moteur bicylindre parallèle de 799 cm3 délivre 105 ch pour 86 Nm de couple. De quoi soulever rapidement la roue avant de la svelte autrichienne revendiquant seulement 169 kg à sec. Un antipatinage paramétrable se charge de juguler la fougue de la belle et le freinage peut compter sur deux disques de 300 mm pincés par des étriers à 4 pistons à l’avant. Comme de coutume chez KTM, les suspensions sont confiées à WP et se composent d’une épaisse fourche inversée et d’un amortisseur arrière réglable. Le guidon et les cale pieds peuvent aussi s’ajuster pour s’adapter à tous les gabarits.


KAWASAKI Z900 RSCAFE

Après avoir dévoilé la Kawasaki Z900 RS au salon de Tokyo 2017, la marque japonaise propose une version Café Racer au salon de Milan Eicma 2017. Cette sportive au look vintage repose sur la base de la Kawasaki Z900. Elle profite donc du pétillant 4 cylindres en ligne de 948 cm3 dont la puissance a été légèrement réduite (111 au lieu de 125 ch) mais avec un couple exploitable dès 6500 tr/mn (contre 7500 tr/mn). L’échappement a également été revu pour offrir une sonorité spécifique. La boucle arrière du cadre a aussi été modifiée pour offrir une assise plus basse et droite. Dans sa version Cafe, la Kawasaki Z900 RS ajoute une bulle à phare rond, un guidon plus plat et une selle à bourrelet.


BMW F750GS & F850GS

BMW renouvelle ses trails polyvalents F700 GS et F800 GS par les F750 GS et une F850 GS. La plus petite dispose désormais d’un bicylindre en ligne de 798 cm3 développant 77 ch pour 83 Nm, tandis que la plus grande reçoit un bloc 849 cm3 offrant 95 ch pour 92 Nm. Le cadre en acier entièrement repensé vise à offrir davantage de rigidité pour une utilisation en tout terrain. La réponse de l’accélérateur offre deux réglages (Road et Rain) et il est aussi possible d’intervenir sur les suspensions électroniques (ESA) en option. Un shifter évitant de débrayer à la montée comme à la descente des rapports est aussi proposé.


YAMAHA MT-07

Le roadster le plus vendu de France se refait une beauté en adoptant un nouveau phare plus imposant, un réservoir redessiné et de nouvelles écopes latérales. La selle a également été redessinée avec la partie arrière intégrant un nouveau feu arrière à Led en pointe évoquant la Yamaha MT-09. Côté moteur, le nerveux bicylindre de 698 cm3 délivre toujours 75 ch et 78 Nm ce qui suffit amplement pour mouvoir les 164 kilos de la machine. Critiquée essentiellement sur la souplesse excessive de ses suspensions, la petite japonaise a revu sa copie et adopte un réglage de fourche plus ferme ainsi qu’un nouvel amortisseur arrière réglable.

Vous aimerez aussi