Mohamed Chouika, critique d’art et de cinéma : “ Mon bol d’air à la Menara ”