Rendez-vous à ne pas manquer le 18 avril : finissage de «Assilah, ville de tous les amours…»

by La Rédaction

Le rideau est sur le point de tomber sur l’une des expositions les plus remarquables de la saison artistique marocaine à la Fondation TGCC. « Assilah, ville de tous les amours… », qui a tenu en haleine les amateurs d’art et de culture depuis le 11 mars, s’apprête à fermer ses portes. Le finissage, prévu pour le 18 avril à 18h dans l’enceinte inspirante de l’espace Artorium, célèbre le rayonnement artistique d’Assilah, cette ville enchantée par les flots de la créativité.

Narjisse El Joubari, artiste et commissaire de cette exposition, a orchestré un pertinent dialogue entre les œuvres de onze artistes emblématiques, parmi lesquels figure le vénérable Mohamed Melehi, co-fondateur avec Mohamed Benaissa, du prestigieux Moussem International d’Assilah. La diversité des médiums – peinture, photographie et sculpture – révèle la richesse créative d’Assilah, tant appréciée des connaisseurs.

Les vagues illustres de Mohamed Melehi, les sculptures en papier recyclé de Saoussan Melehi ou encore les clichés de Mohamed Benaissa, qui nous transportent à travers le temps, constituent les pièces maîtresses de cette exposition. L’événement se fait le témoin de la vitalité créative de la ville, unissant les générations d’artistes et témoignant de la perpétuelle effervescence d’Assilah.

Meryem Bouzoubaa, présidente de la Fondation TGCC, souligne le rôle de l’exposition dans la mise en lumière d’Assilah sur la carte mondiale de l’art, affirmant son statut privilégié dans le paysage culturel marocain et international. Ce finissage est une invitation à s’imprégner une dernière fois de cette atmosphère, à se laisser transporter par le génie artistique qui transcende les frontières.

Venez nombreux pour célébrer l’art, partager l’amour d’une ville et dire au revoir à une exposition qui a su capturer l’âme d’Assilah.

Vous aimerez aussi