L’ONMT muscle sa stratégie pour conquérir de nouveaux marchés

by La Rédaction

L’office renforce son arsenal avec le lancement d’un plan d’action pour la période 2023-2026. L’objectif est d’aller à la conquête de nouveaux marchés.

   

L’ONMT (Office national marocain du tourisme) part à la conquête de nouveaux marchés et s’en donne les moyens.  L’office a en effet dévoilé le 4 avril à Rabat, son plan d’action pour la période 2023-2026 en marge de son événement phare « Tourism Marketing Days ». Ce nouveau plan baptisé « Light In Action » vise à contribuer à la stratégie du ministère du Tourisme dont l’objectif est d’atteindre 17,5 millions d’arrivées touristiques d’ici trois ans et d’intégrer le Maroc dans le top 10 des destinations touristiques les plus appréciées au monde à l’horizon 2026.

« Light In Action se veut un plan d’action ambitieux, en parfaite harmonie avec la nouvelle feuille de route du secteur du tourisme. En concertation avec les professionnels, nos leviers d’actions vont être le marketing, le all in digital, l’aérien et la conquête des marchés. Nos ambitions sont grandes mais nous savons où nous voulons aller et nous avons déjà mis en place les jalons », a assuré Adel El Fakir, Directeur général de l’ONMT. « Nous sommes aujourd’hui dans une logique de guerre pour conquérir de nouveaux marchés », a-t-il poursuivi. Dans le détail, la stratégie est adossée à plusieurs axes. Ainsi, en qui concerne le marketing, il sera question d’amplifier l’impact de la campagne « Maroc, Terre de Lumière ».

Il est aussi question de la diversification des actions de co-branding et la valorisation des différentes destinations et filières sur les marchés domestiques et étrangers. D’ailleurs, revenant le bilan de la première vague de cette campagne, Adel El Fakir a indiqué qu’elle a pu bénéficier d’un déploiement sur une vingtaine de marchés, avec un taux d’exposition global de 60 %, 540 millions impressions digitales, 48 millions d’impressions TV et 35 millions d’impressions TV connectée, et qu’en plus, 96 % de ceux ayant reconnu la campagne ont manifesté une intention claire de visiter le Maroc et 94 % de l’audience captée a apprécié la campagne.

Le digital constitue également un pilier du plan, puisqu’une médiathèque riche en images et vidéos sera mis à disposition des opérateurs touristiques marocains, en plus du lancement de la nouvelle version du portail www.visitmorocco.com et le renforcement du volet réseaux sociaux à travers notamment les collaborations avec les créateurs de contenu. Selon le Directeur général de l’office, le volet digital va permettre à l’ONMT de se positionner comme un véritable producteur média en termes de contenus.

« Il faut que l’ensemble des images et des vidéos de la destination soit produit de manière continue par nos équipes. Nous allons produire du contenu en permanence pour améliorer le référencement pour avoir une meilleure présence digitale sur les plateformes », a fait remarquer Adel El Fakir. Et sur le plan de la distribution, l’ONMT vise un doublement du volume de la programmation des Tour-opérateurs classiques et des agences de voyage en ligne, de même que le démarchage et l’activation de nouveaux partenaires commerciaux. Adel El Fakir insiste aussi sur le fait que l’aérien sera renforcé par l’ouverture sur de nouveaux marchés grâce au partenariat avec le transporteur national aérien. Le Dg a expliqué que sur ce volet, l’ONMT a travaillé ensemble avec les professionnels pour avoir une approche commune et intégrée. Il a expliqué, concernant la commercialisation, que l’ONMT va ouvrir de nouvelles antennes et de nouveaux bureaux.

« Nous avons de la croissance verticale, mais nous avons aussi besoin de la croissance horizontale. Nous avons déjà démarré dans certains pays dans lesquels la destination Maroc a du potentiel », a-t-il souligné. « Le réseau point à point sera doublé au départ des bassins émetteurs à fort potentiel, sans oublier le réseau domestique qui sera également renforcé », a poursuivi Adel El Fakir, ajoutant que pour réussir cette nouvelle phase, trois « War Rooms » , c’est-à-dire des commissions, ont été mis en place par l’ONMT et la Confédération Nationale du Tourisme.

L’objectif de ces War rooms est de favoriser le débat et d’agir sur les piliers marketing et digital, distribution et aérien. Adil El Fakir a aussi précisé que des «Advisory board» seront également lancés au niveau des marchés cibles, afin d’assurer une présence, un suivi et des synergies avec les grands opérateurs et les distributeurs de ces marchés stratégiques pour la destination Maroc. Notons que le CEO de la compagnie aérienne Ryanair, Eddie Wilson, était présent à cette rencontre. Il a notamment fait part de sa satisfaction quant aux performances de la destination Maroc. « Ryanair continuera de faire voyager les touristes vers le Maroc. Nous espérons aussi continuer de renforcer la croissance de nos activités au Maroc », a-t-il assuré. Pour sa part, Hamid Bentahar, Président de la CNT, a mis l’accent sur la synergie qui existe entre les professionnels et l’ONMT pour le déploiement de la feuille de route et des efforts nécessaires pour booster le tourisme national.

Vous aimerez aussi