Lettre ouverte de Touhami Ennadre à l’ambassadrice de France au Maroc

by La Rédaction

Le fameux tweet qui n’est pas vraiment « passé inaperçu » de l’ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal, lié à l’obtention du visa par le rappeur marocain El Grande Toto, n’en finit pas de faire polémique.

La dernière en date n’est autre que la subtile remontrance sous la belle plume de l’artiste photographe Touhami Ennadre.

Après lui avoir rappelé les touchantes manifestations de gratitude et d’admiration, autrement dit les « bonnes manières », d’Eugène Delacroix à l’encontre du peuple marocain, Ennadre n’a pas hésité à faire le parallèle avec l’exfiltration française à l’arrache en Afghanistan pour délicatement exhumer la scandaleuse gestion des « rapatriements » par Madame Le Gal au pire moment de la crise sanitaire.

Au sujet de l’ambiante politique « punitive » de délivrance de visas français, l’artiste ne mâcha également pas ses mots. « On dirait que votre mission, c’est de rendre la vie encore plus injuste et plus exiguë aux demandeurs de visa privés de réseaux et de piston. Votre petit jeu ne sert qu’à exalter votre pouvoir comme s’il était discrétionnaire alors, qu’il est encadré par la loi. Et son application – laquelle vous laisserait donc une marge d’intervention – est déjà bien assez insupportable à ceux qui se sont vus, ces derniers mois, infliger un refus propre à saccager leur existence sans que vous ne vous donniez ainsi en spectacle. Ne serait-il possible au moins de rembourser les frais élevés qu’exige l’obtention de ce visa à ceux qui se le voient finalement refusé ? Mais que fichez-vous dans la diplomatie si vous n’aimez pas les personnes auprès desquelles vous représentez la France… », lui écrit-elle.

Quoi qu’il en soit, une chose est pour le moins sure, les jours de l’ambassadrice dans le Plus beau pays du monde sont comptés !

Vous aimerez aussi