Le Roi Pelé est mort

by La Rédaction

La légende brésilienne du football, unique joueur à avoir été champion du monde à trois reprises, avait 82 ans.

Décédé ce jeudi des suites d’un cancer qui s’était propagé à plusieurs organes, il restera aussi dans l’imaginaire collectif comme le premier à avoir atteint les 1 000 buts. Entre 1956 et 1977, Pelé a multiplié les exploits et porté ses statistiques à 1 281 réalisations en 1 362 matches, dont plus de 1 000 sous le maillot du mythique Santos FC.

C’est d’ailleurs sous la tunique blanche qu’il décrochera quelques-uns de ses plus beaux succès continentaux, notamment deux Copa Libertadores (1961, 1962) et une Recopa Sudamericana (1968).

Si, près de quarante ans après sa fin de carrière, c’est le palmarès du joueur qui revient de suite en tête, son éclosion précoce est sans conteste ce qui a forgé le socle de sa légende. Pelé n’a que quinze ans, en septembre 1956, lorsqu’il entre pour la première fois sur la pelouse de Santos, face au FC Corinthians. Un baptême du feu que le tout jeune espoir auréole d’un tout premier but.

La légende brésilienne n’a cependant jamais participé aux Jeux Olympiques, mais en 1999, il a été élu athlète du siècle par les CNOs du monde entier.

Enfin, son aura ne se limita pas aux terrains de football, puisqu’il était carrément devenu une véritable figure politique brésilienne, occupant le poste de ministre des sports, avec même une loi à son nom!

Pelé s’est donc retiré en majesté, entouré de l’affection du monde, de l’admiration de ses héritiers et de notre nostalgie.

Vous aimerez aussi