Le Maroc, entre l’épreuve et la solidarité, un pays en deuil…

by La Rédaction

Hier soir, vers 23 heures, une tragédie d’une ampleur terrifiante, d’une magnitude 7 sur l’échelle de Richter, s’est abattue sur la paisible région d’El Haouz, laissant derrière elle un paysage de désolation et de chagrin. Un puissant tremblement de terre a secoué cette communauté, provoquant une série de catastrophes dévastatrices.

Au matin, à la lumière du jour, l’ampleur du désastre est apparue de manière cruelle. Les villages, autrefois pittoresques, sont devenus des ruines désolées. De nombreuses maisons ont été réduites en amas de débris, témoignant de la colère implacable de la nature.

La région d’El Haouz, située sur la route de la montagne, a subi des ravages particulièrement graves. D’énormes rochers se sont détachés des montagnes environnantes, obstruant impitoyablement les routes. La circulation est devenue un cauchemar, forçant de nombreuses familles à quitter leurs demeures dévastées. Dans un geste de désespoir, elles ont dressé des tentes à l’extérieur, craignant les répliques mortelles et faisant face à la perte déchirante de leurs foyers.

Cependant, la tragédie ne s’arrête pas là. Le bilan humain est catastrophique, avec plus de 1000 décès confirmés. Des familles entières ont été déchirées par ce séisme impitoyable. Certains ont quitté leur domicile pour une brève sortie, pour revenir et trouver leur maison effondrée, et parmi les décombres, toute leur famille a disparu. Même un bébé innocent de seulement deux jours a été emporté par cette catastrophe, ajoutant une touche insupportable de cruauté à cette tragédie.

Partout dans les montagnes de la région d’El Haouz, il n’y a que des ruines et d’énormes pierres gisant sur les routes. Les pleurs et les lamentations des familles endeuillées résonnent dans l’air, témoignant de la douleur indicible qui les assaille.

En ces moments sombres, le Maroc reçoit des messages de soutien venant du monde entier, notamment du président français, Emmanuel Macron, et du président turc, Recep Tayyip Erdoğan. Ces dirigeants ont exprimé leur solidarité avec le peuple marocain face à cette tragédie inimaginable, offrant leur aide pour surmonter les défis à venir.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a notamment présidé une séance de travail à Rabat, accompagné du Prince Héritier Moulay El Hassan. Le Cabinet Royal a publié un communiqué détaillant les instructions de Sa Majesté en réponse à cette catastrophe :

  1. Renforcer les moyens de recherche et de secours pour accélérer les opérations de sauvetage et d’évacuation des blessés.
  2. Approvisionner en eau potable les zones touchées.
  3. Distribuer des kits alimentaires, des tentes et des couvertures aux sinistrés.
  4. Rétablir rapidement les services publics.

Sous les instructions de Sa Majesté, les Forces Armées Royales (FAR) ont déployé d’importants moyens humains et logistiques, ainsi que des équipes de recherche et sauvetage et un hôpital médico-chirurgical de campagne. De plus, Sa Majesté a donné des directives précises pour :

  1. Mettre en place une commission interministérielle pour la réhabilitation et la reconstruction des logements détruits dans les zones sinistrées.
  2. Prendre en charge les personnes en détresse, en particulier les orphelins et les vulnérables.
  3. Soutenir immédiatement les personnes sans abri en fournissant un hébergement, de la nourriture et d’autres besoins essentiels.
  4. Encourager la reprise rapide des activités économiques dans les zones touchées.
  5. Ouvrir un compte spécial pour recevoir des contributions volontaires de solidarité.
  6. Mobiliser la Fondation Mohammed V pour la solidarité afin d’apporter un soutien aux citoyens des zones touchées.
  7. Constituer des réserves de première nécessité dans chaque région pour faire face à toute catastrophe.

De plus, un deuil national de 3 jours a été décrété avec la mise en berne des drapeaux sur les bâtiments publics. Sa Majesté a également instruit le ministre des Habous et des Affaires islamiques d’organiser la prière de l’absent (Salat Al Ghaib) dans toutes les mosquées du Royaume en mémoire des victimes. Enfin, le Maroc exprime sa gratitude envers les pays amis qui ont offert leur solidarité et leur aide en cette période difficile.

Vous aimerez aussi