Le dernier chapitre de l’Empereur : Hommage à Franz Beckenbauer, 1945-2024

by La Rédaction

Franz Beckenbauer, l’Empereur du football allemand, s’est éteint à l’âge de 78 ans après une longue maladie, laissant derrière lui un héritage inégalé. En tant que défenseur élégant, il a incarné la victoire tout au long de sa carrière, remportant des trophées tant en club avec le Bayern Munich qu’en sélection avec la Mannschaft.

Sa quête incessante de la victoire a marqué l’histoire du football allemand, culminant avec le triomphe à la Coupe du Monde 1974. Beckenbauer a ensuite écrit un nouveau chapitre en devenant sélectionneur, menant l’Allemagne réunifiée à la victoire en 1990. Il est l’un des rares à avoir remporté la Coupe du Monde en tant que joueur et sélectionneur.

Né dans l’après-guerre, Beckenbauer a grandi dans les ruines de Munich, trouvant dans le football un moyen de rédemption pour une nation défaite. Son parcours, de joueur rebelle à libéro inventif, a été jalonné de succès, mais également marqué par des épisodes personnels tumultueux.

Au-delà de sa carrière sur le terrain, Beckenbauer a contribué à l’organisation réussie de la Coupe du Monde 2006 en Allemagne. Cependant, sa vie post-football a été entachée par des controverses, notamment des accusations de corruption liées aux attributions des Coupes du Monde 2018 et 2022.

Malgré les turbulences de sa vie après le football, Franz Beckenbauer demeure une figure emblématique, saluée comme l’éblouissante lumière du football allemand. Son décès laisse un vide parmi les glorieux du Bayern, mais son héritage perdurera, rappelant à tous qu’il a acquis son statut de héros à la sueur de son front.

Vous aimerez aussi