La 4è édition d’un Hiver Marocain, demain à Marrakech

by La Rédaction

La 4ème édition d’un Hiver Marocain aura lieu ce 30 décembre à Marrakech, avec à l’honneur des oeuvres du célèbre peintre orientaliste français, Jacques Majorelle et ce, à l’occasion des 60 ans de sa disparition.

Organisée à la Mamounia, par “Artcurial”, la maison de ventes aux enchères pluridisciplinaire basée à Paris, cette vente événement sera, une nouvelle fois, divisée en trois chapitres à savoir “Majorelle & ses Contemporains”, “Art Moderne & Contemporain Marocain & International” et “Art Contemporain Africain”, indique un communiqué de “Artcurial”.

S’agissant du chapitre “Majorelle & ses Contemporains”, cette session de prestige proposera un ensemble d’œuvres “exceptionnelles” et “inédites” de ce peintre français, disparu il y a 60 ans.

Pour ce faire, “Artcurial Maroc” a réuni un ensemble d’œuvres exceptionnelles de ce maitre, amoureux de la lumière et de l’Afrique, peintre des Kasbahs et des célèbres nus noirs, dont l’œuvre demeure encore aujourd’hui une référence et une source d’inspiration intemporelle.

Ainsi, cette vente aux enchères proposera à la vente deux œuvres réalisées par Majorelle et qui sont l’inspiration de son premier voyage effectué en Égypte.
Il s’agit du “Portrait d’Égyptien”, réalisé dans les années 1933-1934 et l’œuvre sculpturale et sensuelle “Harmonie en noir”.

Cette session proposera aussi des œuvres de la même période, avec pour décor d’inspiration les jardins verdoyants de sa villa à Marrakech, l’œuvre “Porteuses d’eau”.

Les sujets de prédilection de l’artiste seront présentés, notamment une magnifique Kasbah intitulée “Effet de soir à Anemiter” (1941), le majestueux Souk aux moutons et “Kayes, Tam Tam” (1945), réalisée suite à son premier voyage en Afrique.

Dans ce même chapitre seront également proposées à la vente quatre œuvres d’Eugène Girardet, cinq œuvres d’Etienne Dinet, un ensemble d’Edy Legrand, ainsi que José Cruz-Herrera et Rudolf Ernst.

Pour ce qui est du chapitre “Art Moderne & Contemporain Marocain & International”, les grands noms de la peinture moderne marocaine seront présents avec notamment des œuvres de Gharbaoui, Melehi, Cherkaoui, Glaoui et Rabi.
Curatée par Mehdi Hadj Khalifa, une sélection contemporaine mettra à l’honneur des œuvres de Daifallah, Bourouissa, Iqbi ou encore Selfati, Fatmi, Yamou.

D’autres artistes de la scène d’Afrique du Nord et du Proche-Orient seront proposés à la vente, dont une œuvre de Baya, des œuvres du peintre libanais Shafic Abboud. L’art moderne et contemporain international ne sera pas en reste avec des œuvres de Combas, Chagall, JonOne.

Le chapitre africain de la vente (“Art Contemporain Africain”) proposera une toile du peintre Aboudia. Les clins d’œil à la culture occidentale, thème de prédilection de nombreux artistes africains, seront introduits au travers des œuvres des artistes congolais Tsham et nigérian Olamilekan Abatan.

Enfin, seront proposées deux tapisseries de l’artiste angolaise Ana Silva remarquée à la Biennale de Dakar.

“A l’occasion du 60e anniversaire de la disparition de Majorelle, Artcurial clôture ainsi l’année avec un ensemble exceptionnel du peintre, retraçant toutes les étapes de sa carrière.

Fondée en 2002, Artcurial, maison de ventes aux enchères pluridisciplinaire basée à Paris, conforte en 2021 sa place de premier plan sur le marché de l’art international.

Avec trois lieux de ventes à Paris, Monaco et Marrakech, la maison totalise 169 millions d’euros en volume de ventes en 2021.

Vous aimerez aussi