Décès de l’acteur canadien Donald Sutherland : une légende du cinéma s’éteint

by La Rédaction

L’acteur canadien Donald Sutherland, célèbre pour ses rôles mémorables dans « Les douze salopards », « Casanova » et « Hunger Games », est décédé hier à l’âge de 88 ans. Son fils, Kiefer Sutherland, a annoncé la triste nouvelle jeudi, rendant hommage à son père en le qualifiant de « l’un des acteurs les plus importants de l’histoire du cinéma ».

Originaire de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, Donald Sutherland a marqué l’industrie cinématographique par son talent et sa polyvalence. Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a salué « un fier Canadien et un grand acteur », tandis que le président américain Joe Biden a reconnu un « acteur unique en son genre qui a inspiré et diverti le monde pendant des décennies ».

Donald Sutherland a mené une carrière prolifique et éclectique, jouant près de 200 rôles dans des films et des séries. Sa capacité à incarner des personnages aussi divers que des méchants, des héros ou des figures historiques lui a valu une reconnaissance mondiale. Salué par le magazine Variety comme « l’un des acteurs de cinéma et de télévision les plus polyvalents du siècle », Sutherland a également reçu un Oscar d’honneur en 2017 pour l’ensemble de sa carrière.

Le parcours de Donald Sutherland est jalonné de performances remarquables. En 1967, il obtient son premier grand rôle dans « Les douze salopards », aux côtés de Charles Bronson. Sa silhouette longiligne et son charisme énigmatique l’ont rendu inoubliable dans des films comme « Klute » (1971) avec Jane Fonda, « M.A.S.H. » (1970), et « L’invasion des profanateurs » (1979).

De nombreux acteurs et réalisateurs ont rendu hommage à Donald Sutherland. Ron Howard, qui l’a dirigé dans « Backdraft », l’a décrit comme « l’un des acteurs les plus intelligents, les plus intéressants et les plus captivants de tous les temps ». Elijah Wood, Helen Mirren et Rob Lowe, parmi d’autres, ont également exprimé leur admiration et leur tristesse.

Né le 17 juillet 1935, Donald Sutherland a surmonté de nombreux problèmes de santé dans son enfance, notamment l’hépatite et la poliomyélite. Diplômé en théâtre et en ingénierie de l’Université de Toronto, il s’est tourné vers le théâtre avant de percer à Hollywood.

Donald Sutherland laisse derrière lui un riche héritage cinématographique et une famille profondément attristée par sa perte. Il habitait le Canton de Stanstead, en Estrie, depuis plus de 30 ans, avec sa troisième épouse, l’actrice québécoise Francine Racette.

Vous aimerez aussi