Coronavirus : Robert De Niro réduit la pension de son ex-femme

by David Jérémie

Convoqué récemment devant le tribunal de Manhattan, à New York, l’acteur a expliqué qu’il a vu fondre ses revenus cette année, compte tenu de la crise économique liée au Covid-19. Une raison suffisante, selon lui, pour diviser par deux la pension de 100 000 dollars par mois qu’il verse à son ex-femme Grace Hightower. Cette dernière a donc saisi le tribunal.

C’est la faute au Covid-19, a plaidé De Niro qui est intervenu via Skype depuis sa propriété où il s’est réfugié pendant la pandémie. Ses avocats ont expliqué à la cour que les revenus de l’acteur ont baissé considérablement cette année en raison de la crise sanitaire qui touche ses différents investissements. Dans le détail, son Greenwich Hotel est en grande partie vide et sa chaîne Nobu, qui compte désormais 41 restaurants et 18 hôtels en Amérique, en Europe, au Moyen-Orient et en Asie, aurait perdu 3 millions en avril et déjà près de 2 millions en mai.

Robert De Niro, qui gagnerait environ 30 millions de dollars par an, ne pourrait toucher que 7,5 millions «si les affaires reprennent», ont précisé ses avocats. Faut-il y ajouter ses projets cinématographiques qui sont au ralenti, crise sanitaire oblige, D’où la réduction drastique de la pension versée directement à son ex-femme. Selon les termes de leur divorce, il est tenu de lui payer au moins un million de dollars par an s’il en gagne au minimum quinze dans l’année… Comme il a prévu d’en gagner la moitié, il a donc coupé d’office la poire en deux.

«Il utilise la pandémie pour flouer sa femme», ont martelé les avocats de cette dernière. Et l’un d’eux de poursuivre : «j’ai du mal à croire qu’un homme qui affiche une fortune de 500 millions et qui en gagne 30 supplémentaires chaque année ait, tout à coup, besoin de réduire cette pension alimentaire… ». Finalement, le juge de New York a pris en compte les arguments de l’acteur et l’a autorisé à continuer à verser 50 000 dollars mensuels au lieu des 100 000. Mais il l’a également contraint à donner 75 000 dollars à son ex-femme pour lui permettre de se trouver une location estivale.

Un bras de fer public qui agace au plus haut point l’acteur, mettant soudain en place publique son intimité et sa fortune, ce dont il se serait bien passé…

Vous aimerez aussi