«Al Di Là» de Othman Naciri mérite le détour

by La Rédaction

«Al Di Là», c’est le titre nouvel opus de Othman Naciri. Sur grand écran depuis mercredi dernier au Mégarama, cette nouvelle sortie dramatique met en scène deux âmes en quête de soi. Elles apprendront à se connaître et à s’apprivoiser lors d’un voyage improbable et dans un Maroc hors du temps…

Marie Prenant, dans la peau de Aida a 33 ans. Elle est cadre dans une agence immobilière à Tanger et traverse une phase de sa vie. L’une de ses missions de travail à Cannes coïncide avec le festival du film. Elle y rencontre un comédien qui présente un film bouleversant. C’est un déclic. A son retour au Maroc, elle décide de tout laisser derrière elle. Elle se lance dans l’aventure d’un nouvel emploi, vers le sud… Tout bascule alors lorsque son chemin croise celui de Ali, journaliste culturel atypique. C’est l’acteur Mamoune Kettani qui endossera ce rôle.

Pendant 94 minutes, le téléspectateur verra ce qu’ils vécurent et ce qui les aura emmenés bien au-delà. Produit en français et en arabe, le réalisateur l’a rendu public à toutes et à tous.

Vous aimerez aussi