Vidéo

Confluences à l’atelier Tata : Assilah à l’honneur

Ce n’est pas une première à l’atelier Tata de Casablanca. Chaque saison artistique connaît des expositions qui mettent à l’honneur des artistes qui nous viennent de cette ville du Nord, où la peinture a élu domicile depuis plus de 40 ans, grace entre autres au festival de la ville qui fait la part belle aux arts plastiques, aux ateliers de gravure et aux grandes fresques murales. Narjiss El Joubari, une véritable fille d’Assilah, artiste reconnue et de grand talent a eu cette initiative de faire venir les gens du Nord à Casablanca pour éliminer toutes les frontières artistiques. C’est dans cet esprit que l’on retrouve pour l’exposition du jeudi 11 mai 2017, cinq peintres, tous d’Assilah, qui ont accroché leurs oeuvres à l’atelier Tata.  Des figures aujourd’hui connues comme Younes Al Kharraz, Mohamed Anzaoui, Abdelkader Melehi, Mouad Yebari et Narjiss El Joubari, l’initaitrice du projet. Dans de petits formats, les travaux des cinq peintres sont autant d’approches que de lectures des différentes époques traversées par les artistes.

De Mohamed Anzaoui et ses visages gorgés de matières aux lignes franches et graphiques de Mouad Yebari en passant par cette résurgence des coloris chez Younes Al Kharraz… on retrouve beaucoup de l’apport de l’école d’Assilah qui peut aujourd’hui se targuer d’avoir quelques uns des peintres les plus innovants du moment sur la scène artistique marocaine.

0 commentaire

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires.